MAROC VOYAGES TOURISME

Le malékisme au Maroc: aperçu historique

Le malékisme au Maroc: aperçu historique

Ce sont les Idrissides qui introduisirent le rite malékite au Maroc. Moulay Idris Il avait joué un grand rôle dans la propagation de l’école malékite au Maroc, en décidant d'en faire le rite officiel de son Etat. Le « Mowatta’ », premier ouvrage des traditions que l'Imam Malek a composé, a été introduit au Maroc par 'Amer Mohammad ibn Sa‘îd al Qaysî que Moulay Idris Il avait nommé au poste de cadi.

Le Maroc a embrassé la religion islamique depuis la deuxième moitié du premier siècle de l'hégire sous le règne de l'Omeyyade Yazid ibn Mou'âwiya. Il connut la stabilité et la sécurité avec la fondation de la dynastie Idrisside en 172 H par Moulay Idris ibn Abdellah ibn al Hasan al Mouthannâ ibn aI Hasan, petit fils du Prophète, fils de ‘Ali ibn Abi Tâlib, que Dieu soit satisfait de lui. Idris fonda ainsi le premier Etat musulman autonome au Maroc et n'avait pour autre objectif que de faire triompher l'ordre de Dieu afin d'y consolider l'islam pour le bien du Maroc.

Ce fut les Idrissides qui introduisirent le rite malékite au Maroc. Les Marocains, au début, suivaient la doctrine préconisée par l'ensemble de la première génération des ancêtres vénérables (salaf), tant au niveau des fondements et de judicature, qu'au niveau dogmatique et législatif, comme le rite de l'Imam Aboû Hanîfa, celui de l'Imam Awza'i et d'autres. Par la suite, sous le Idrissides [1] , ils optèrent définitivement pour l'école juridico- légale de l'Imam Malek ibn Anas. L'historien marocain Annasiri dit dans son ouvrage «al Istiqsa» : «Il est évident que le rite malékite est apparu en premier lieu en Andalousie avant de passer par la suite au Maroc à l'époque des Idrissides» [2] .

Moulay Idris Il avait joué un grand rôle dans la propagation de l’école malékite au Maroc, en décidant d'en faire le rite officiel de son Etat. Il notifia cette décision à tous les gouverneurs et juges du Royaume, en particulier le juge ‘Amer Al Qaysî. Après son édification en 245 H, la mosquée Al Qarawiyyine, devenu un important centre de rayonnement scientifique et culturel, a joué un rôle primordial au service du malékisme permettant ainsi son enracinement dans toutes les régions du Maroc, par l’intermédiaire des lauréats de La Qarawiyyine jouissant d’une haute compétence en matière de droit Malékite.

Le « Mowatta’ », premier ouvrage des traditions que l'Imam Malek a composé, a été introduit au Maroc par 'Amer Mohammad ibn Sa‘îd al Qaysî que Moulay Idris Il avait nommé au poste de cadi. Connu pour sa piété et aussi son érudition si vaste en matière juridique et religieuse, al Qaysî avait, avant d'arriver au Maroc, suivi l'enseignement de l'Imam Malek lui-même et de Soufyân Athawrî dont il rapportait souvent les traditions. [3]

Depuis la dynastie Idrisside et jusqu'à ce jour, le rite malékite n'a cessé de se renforcer au Maroc. Il a finit par en devenir la caractéristique principale et y a favorisé la formation des oulémas qui ont pu affiner et développer le fiqh de l'Ecole dont ils n'ont cessé de théoriser les principes. Ils ont toujours servi et défendu ce rite jusqu'à en assimiler parfaitement les principes fondateurs et les branches juridiques.

[1] Voir « l'Istiqsa » du Cheikh Ahmed Khaled Annassiri, traitant de l'Histoire des dynasties du Maroc, T l, p. 192 et 194 - Dar al Kitab - Casablanca 1418h /1997.
[2] Istiqsa de Annassiri T 1 / 194 .
[3] Idem T1/219.



01/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres