MAROC VOYAGES TOURISME

Zaynab, Reine de Marrakech

Avec « Zaynab, Reine de Marrakech », Zakya Daoud se lance dans les oeuvres plus romanesques. A partir des rares éléments historiques disponibles, cette journaliste, fondatrice et rédactrice en chef de la revue marocaine lamalif, a construit un roman historique envoûtant qui nous fait vivre la conquête de la péninsule ibérique par les musulmans au XIème siècle.


Zaynab-Reine de Marrakech

Son principal personnage est Zaynab Nefzaouia, un personnage exceptionnel difficilement saisissable sur le plan psychologique et mentale dans une époque qui se perd dans l'obscurité des siècles. Mais à travers l'histoire de Zaynab, c'est celle, romancée, des origines de la ville de Marrakech que retrace l'auteur.

D'un père originaire de Kairouan, riche négociant qui a fait fortune dans le commerce caravanier, Zaynab Nefzaouia est née en 1039 à Aghmat, dans les montagnes de l'Atlas. Cette petite fille à la beauté et à l'intelligence exceptionnelle a un très grand destin devant elle.

Elle a appris à lire et à écrire en fréquentant la petite communauté des fokaha kairounais d'Aghmat, aurait eu une nourrice noire, Ito qui se disait descendante d'une famille Royale africaine avant d'être réduit à l'esclavage. Ito lui a appris les bribes de connaissance de médecine par les plantes. Avant de connaître Youssef Ibn Tachfine, Zaynab a eu trois maris dont le dernier n'est autre que Abou Bakr, l'Emir almoravide qui était plus préoccupé à repousser les attaques des tribus en révolte contre sa tyrannie qu' à faire le joli cœur à sa belle femme.

Elle a épousé en quatrième noces, Youssef Ibn Tachfin, le fondateur de la dynastie Almoravide qui, d'un petit royaume divisé est parvenu par l'épée et par le verbe à rassembler autour de lui la presque totalité du Maghreb, de l'Atlantique à la Kabylie avant de conquérir l'Andalousie. Mais derrière ce grand homme était une grande femme, Zaynab, qui a fondé la ville de Marrakech, la capitale de l'empire des Almoravides, et l'a gèré même pendant les absences de son mari.

Comme dans «Ben Barka» et «Abdelkrim, une épopée d'or et de sang», Zakya Daoud a voulu ici tirer de l'ombre le mystère qui entoure certaines personnalités d'envergures qui ont marqué de leur emprunte l'Histoire contemporaine ou passée du Maroc. Elle a ainsi réussi à bâtir une histoire solide et plausible et à faire émerger des archives, une femme illustre et méconnue en utilisant un style léger et fluide.

Extrait
« Lagut se rend enfin compte que Zaynab n'est pas une de ces jeunes filles de la région que les chefs s'échangent. Certes elle est belle, mais là n'est pas l'essentiel. Elle est surtout cultivée, éduquée et remarquablement intelligente, qualités qui séduisent tous ceux qui la rencontrent. Elle peut parler des plantes de la montagne comme des travaux d'Ibn Sina, d'un religeiux inspiré, al Gazali, dont la doctrine serait à l'origine de celle des Mourabitoun, de Kairouan et du Sahara, des alliances des tribus masmouda et des disputes divisant leurs chefs. »

« Zayna Reine de Marrakech »
Auteur : Zakya Daoud
Edition : L'aube (2004)
Nombre de pages : 250
 
Source Marrakech news.net


22/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres