MAROC VOYAGES TOURISME

Les grandes Métropoles -> Meknes, ville délaissée

Google
 
Ville de la démesure qui mobilisa des miliers d'architectes, d'ingénieurs, d'artistes. Meknès offre aujourd'hui toute sa noblesse dans un panorama inaltéré. Elle vous accueille au soleil couchant, lorsque la cité impériale s'enflamme, réverbérant à l'infini l'ocre jaune de ses remparts. Vous invite à partager la fraîcheur de ses somptueux jardins. Et vous émeut, à Moulay-Idriss, sur le tombeau du fondateur de la première dynastie. Porte de Meknès Merveilleusement assise sur une colline longeant l'oued Bou Fekrane, Meknès s'annonce, de tous côtés par une douzaine de minarets s'élevant de la masse blanchâtre de ses innombrables maisons. À son pied, court une ceinture ocreuse de hauts remparts, bastionnés et crénelés, qui se multiplient aux endroits les plus vulnérables. Comme à Fès et selon les principes de Lyautey, c'est en face de vielle ville, de l'autre côté de l'Oued Boufekrane, que fut construite la ville moderne, laissant ainsi intactes la médina et la ville impériale. "Meknès la neuve" est un centre économique actif, au coeur d'une région agricole, fruitière (argumes et oliviers, vignobles) et forestière (chênes-lièges). En effet, presque tout les vignobles marocains sont dans cette région. A l'époque Meknes était l'une des garnisons militaires des soldats français et il me semble que Giscard d'Estaing aurait fait son service dans une de ces casernes. Ce sont les français qui ont lancé les exploitations viticoles, au moment de l'indépendance, elles ont été reprise par les marocains. Meknes fut capitale du Maroc au temps de Moulay Idriss, à ce moment de grands batiments furent construits. On peut y trouver des écuries immenses, ou encore un immense étang artificiel. Depuis cet glorieuse épose, les sultans ont délaissé Meknes au profit de Marrackech ou Fès. La médina de Meknes n'est pas exeptionnelle. En fait, le plus interessant est la région. Les vignobles, Volubilis ruines romaines, Moulay Idriss avec son tombeau et le paysage de l'Atlas. Maintenant l'autoroute reliant Casablanca à Fès est terminé, elle passe aussi par Meknes, on peut donc s'y rendre à partir de Casablanca en 3 heures ( 140 km/h)


06/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres