MAROC VOYAGES TOURISME

Les grandes Métropoles-> Marrackech, capitale du tourisme

Google
 

Quelquefois une grande chose naît d'une petite, comme d'un noyau sec un palmier-dattier, dit un proverbe arabe. Quand, vers le milieu du XIe siècle, un Saharien du nom de Youssef ben Tachfïne fit construire les premiers puits dans la plaine du Haouz, il n'eut garde d'oublier de planter quelques palmiers. Ainsi put naître Marrakech.

La Menara

A Marrakech, de novembre à mai, le ciel lumineux rappelle que l'océan Atlantique est tout près; mais c'est son bleu intense qui annonce que les sables sahariens sont de l'autre côté de la barrière de l'Atlas, laissant deviner la vraie nature de Marrakech : une oasis, une ville du désert. Pour s'en convaincre, il sufft de remarquer la profusion de verdure au coeur de la ville; des jardins ont été créés pour combattre l'aridité prête à tout envahir - des jardins cultivés avec soin et que l'on montre avec fierté. On notera aussi que les larges avenues sont bordées par des arbres fruitiers dont les fruits sont comme un cri de victoire! Comme pour atténuer tant de couleurs brutales, apparaissent les teintes délicates des maisons de la ville, ce rose, pastel ou foncé, délavé par le temps ou repeint de frais. Ville très connue au Maroc car très visitée des touristes, en effet, il y a de nombreuses choses à visiter : le souk dont la place Jama El Fna est très réputée, la Koutoubia une mosquée en cours de restauration ou encore le palais de la Bahia. Marrackech a le défaut d'être victime de son succès, en effet, les touristes prolifèrent, les faux guides avec. Toutefois, ces derniers deviennent rares car les autorités se chargent de les trouver... Il est cependant possible d'en voir, dans ce cas vous serez aborder par un jeune homme, qui vous proposera de vous emmener visiter la médina. Le problème est qu'il ne va pas vous donner d'informations aussi interessantes que les vrais guides qui sont formés pour cela, Ils vont juste vous emmener chez les tanneurs, le quartier des tapis, le souk aux épices et bien sur chez ses amis commerçants pour toucher sa commission. Ca, on ne peut pas leur reprocher, les guides officiels en font autant ! Marrackech, c'est beau, le rose des maisons est reposant, par contre la palmeraie n'a rien d'exeptionnel, ou sinon, je n'ai jamais trouvé l'endroit idéal... Beaucoup de centres de vacances se construisent emportant avec eux les palmiers qui ont le malheur d'occuper un terrain constructible. C'est le défrichage.



06/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres