MAROC VOYAGES TOURISME

Acte d'Allégeance de Sa Majesté le Roi Mohammed Ben Al Hassan

Acte d'Allégeance de Sa Majesté le Roi Mohammed Ben Al Hassan

Texte de l'acte d'Allégeance qui a été présenté à Sa Majesté Amir Al Mouminine, Sidi Mohammed Ben Al Hassan Ben Mohammed Ben Youssef Ben Al Hassan, que Dieu le glorifie , par leurs Altesses les Princes, les Oulema de la Nation, les grands hommes de l’Etat, les députés de la Nation et ses conseillers, les chefs des partis politiques et les officiers supérieurs de l’Etat-Major Général des Forces Armées Royales.

Que Dieu bénisse Votre Majesté,
Louange à Dieu qui a fait de la grande Imama une source de quiétude, de bienfaits et de miséricorde pour la Oumma, de l’allégeance un pacte et de l’obéissance aux détenteurs de l’autorité, un engagement et une entente.

Dieu a dit: «Ceux qui te prêtent un serment d’allégeance ne font que prêter serment à Dieu. La main de Dieu est posée sur leurs mains. Quiconque est parjuré, est parjuré à son propre détriment. Dieu apportera une récompense sans limites à celui qui est fidèle à l’engagement pris envers lui». Le Très Haut dit encore : «O vous qui croyez, obéissez à Dieu, obéissez au Prophète et à ceux d’entre vous qui détiennent l’autorité». Le Prophète, que la prière et la paix soient sur Lui, a dit: «Celui qui rend l’âme sans être lié par une allégeance est tel celui qui est décédé en période préislamique».

Comme le Très Haut a rappelé à lui Amir Al Mouminine, fils d’Amir Al Mouminine et Imam des musulmans dans ce pays béni, Sa Majesté le Roi Hassan Ben Mohammed Ben Youssef Ben Al Hassan, que Dieu ait son âme, comme tous les marocains, de Tanger à Lagouira, lui sont liés par des liens légaux de l’allégeance, puisque l’allégeance qui procède de la Chariâa, est un lien sacré entre les croyants et leur Amir qui consolide les rapports entre les musulmans et leur Imam, puisqu’elle garantit les droits du détenteur de l’autorité et ceux de ses sujets et préserve le dépôt et la responsabilité et suivant nos traditions royales pérennes, grâce auxquelles l’allégeance se transmet par hérédité du Roi à son Héritier, leurs Altesses les Princes, les Oulema de la Nation, les grands hommes de l’Etat, les députés de la Nation et ses conseillers, les chefs des partis politiques et les officiers supérieurs de l’Etat-Major Général des Forces Armées Royales soussignés, en exprimant leur douleur pour la perte du Symbole de la Nation, descendant des dignes souverains Alaouites, Sa Majesté Hassan Ben Mohammed Ben Youssef Ben Hassan, et en implorant le Tout - Puissant, l’omnipotent, de l’accueillir en son vaste paradis, de le rétribuer pour son dévouement, son sacrifice et pour s’être acquitté pleinement de sa mission, présentent leur allégeance légale à son successeur et Héritier, Sa Majesté Amir Al Mouminine, Sidi Mohammed Ben Al Hassan Ben Mohammed Ben Youssef Ben Al Hassan, que Dieu bénisse son règne et fasse qu’il soit un règne de bienfaits et de bonheur pour son peuple et son pays. Puisse-t-il réaliser, sous sa conduite, les espoirs de cette Nation fidèle, attachée à son Trône et pleine d’optimisme pour son règne. Ils réitèrent leur engagement pour le respect du devoir d’obéissance, de fidélité et de dévouement qui découle de la Béia, dans le bonheur et l’adversité, obéissant ainsi à Dieu et se conformant à la Sounna de son Prophète, sur lui paix et bénédiction, priant le Très Haut d’accorder longue vie à Amir Al Mouminine et de perpétuer sa gloire.

   Fait à Rabat, le vendredi 9 rabii II 1420 de l’hégire, correspondant au 23 juillet 1999.



01/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres