MAROC VOYAGES TOURISME

Santé et sécurité

Dangers et enquiquinements

Vols

Hormis dans le Rif et à Casa, et en haute saison dans les lieux très touristiques, les risques de vols à la tire sont limités. Toutefois, vous sachant beaucoup plus riche qu'eux (et vous imaginant encore plus riche que vous ne l'êtes !), certains auront à cœur de vous soutirer le maximum d'argent, mais par les moyens les plus légaux, via une pression psychologique ou des procédés de manipulation d'une très grande habileté. Ne pas devenir parano pour autant. Ne vous détournez pas chaque fois que vous êtes abordé, soyez simplement vigilant. On vous livre quelques conseils et mises en garde au cas où vous auriez l'infortune d'être confronté à ce genre de problèmes.

- Porter les sacs de matériel photo en bandoulière et en travers du torse. Ne pas mettre de portefeuille dans les poches arrière d'un pantalon. Pour son argent et ses papiers, préférer la banane autour de la taille ou un petit sac à dos bien arrimé. Le porter devant soi quand on est dans la foule et que l'on visite les souks.
- Les pickpockets ont une technique très au point. Ils s'approchent avec un journal, une pétition, ou un article quelconque (tee-shirt, par exemple) qu'ils vous mettent sous le nez en vous étourdissant de paroles. Pendant ce temps, l'autre main explore vos poches ou votre sac.
- Ne jamais rien laisser d'apparent dans un véhicule. Mettre tout dans le coffre et confier le véhicule à un gardien qui, moyennant 2 à 5 dirhams (plus pour la nuit), se fera une joie de le surveiller pendant que vous visiterez.
- En cas de vol de papiers d'identité ou autres, il faut savoir que la police ne prend pas de déposition pendant le congé de fin de semaine. Exigez toujours qu'on vous remette une copie de votre déposition en français. On vous répondra qu'il faut faire une demande écrite à la Sûreté nationale. Demandez alors une attestation provisoire portant signature du policier et cachet de la permanence. Ne quittez jamais les lieux sans ce papier en français, indispensable pour les compagnies d'assurances.

Stop

Il fonctionne principalement sur les grands axes comme Tanger - Casablanca - Marrakech.
Les routardes seules éviteront de faire du stop. Il ne leur est pas conseillé de sortir la nuit dans certains quartiers un peu chauds. Cette remarque est aussi valable pour nos lecteurs mâles (eh oui !). De plus, une routarde seule doit plutôt dire qu'elle va rejoindre un groupe plus tard.

Fausses recommandations du Routard

Votre G.D.R. favori est une référence auprès des établissements cités, mais ceux qui n'y sont pas mentionnés ou que nous déconseillons se servent aussi de notre image. Nombreux seront les guides, hôteliers, restaurateurs ou marchands de tout poil à vous dire « Je suis cité dans le Guide du Routard » pour vous prouver leur sérieux. Méfiance ! Ne vous fiez qu'aux adresses recommandées dans la dernière édition (chaque année, nous faisons le ménage). Attention aux panonceaux anciens ou aux cartes de visite portant la mention « Recommandé par le Routard » et qui s'avèrent purement factices. Le Maroc est certainement le pays où circulent le plus de cartes avec de fausses recommandations.

Drogue

Faites attention lorsque des vétérans de la route vous parlent de la sacrée bonne époque où l'on fumait dans le Rif en toute quiétude. Les temps changent !

À moins que l'on ne soit venu au Maroc pour faire une thèse sur le kif, à notre avis, il vaut mieux éviter de traîner dans le Rif et principalement dans le coin de Kétama. D'ailleurs, il pleut souvent dans cette région. Raison de plus pour aller chercher le soleil sous d'autres cieux !

En voiture dans le Rif, si vous voyez quelqu'un couché sur la route, évitez-le mais ne vous arrêtez surtout pas. Les copains arrivent et vous achetez, bon gré, mal gré, 200 g de kif. De plus, après vous avoir vendu du kif, dans le Rif et même ailleurs, le vendeur peut facilement vous dénoncer à la police et empocher une commission. C'est une pratique courante, méfiez-vous.

Les contrôles aux douanes et dans les ports sont efficaces. Certains chiens sont dressés pour reconnaître des odeurs bien particulières...

Enfin, il semble que les knife experiences se généralisent un peu trop (principalement à Tanger, Tétouan et dans les villes du Rif). Le scénario est toujours le même : sous prétexte de boire un thé et de se rouler un joint, un jeune sympa, cool et tout, vous emmène chez lui. Il ferme à double tour, ses copains dans la chambre à côté rappliquent. « Tu achètes tant de grammes, à tel prix ou bien... ».

Santé

Pas de risques particuliers, le Maroc n'étant pas un pays au climat malsain. Néanmoins, dans beaucoup d'endroits, règnent la pauvreté, la promiscuité, la mauvaise hygiène et le manque d'eau. Donc bien se méfier des maladies transmises par l'eau et les aliments. Quelques règles universelles :

- Éviter les boissons non industrielles, les glaçons, le lait et dérivés non industriels, les coquillages.
- L'eau minérale doit être décapsulée devant vous.
- Fruits et légumes : d'après l'OMS « lavez-les, pelez-les, faites-les bouillir ou laissez-les ».
- Consommer les viandes bien cuites ; se rabattre donc sur les couscous, tajines et méchouis.
- Une diarrhée qui contient des glaires, du pus, du sang et provoque de la fièvre nécessite l'intervention du médecin.

Pour le reste :

- Éviter de se baigner ou de patauger en eaux douces stagnantes ; se méfier du soleil, partout et encore plus en montagne. Et, attention aux accidents de voiture.
- En cas de bobo, pas de panique : les pharmacies marocaines sont très bien approvisionnées et de nombreux médecins sont formés en France ou par des enseignants français.
- Pour conjurer le mauvais sort, souscrivez, avant le départ, une assurance « Assistance-rapatriement ».

- Urgences : Tel : 112 depuis un téléphone mobile. Depuis un téléphone fixe : 19 en ville et 177 hors des villes.

Sexualité

Jeunes gens, la drague, ici, ce n'est pas de la tarte. Et pourtant, vous l'avez rencontrée, elle vous a immédiatement donné son numéro de téléphone... Premier contresens possible : au contraire d'une Européenne, une Marocaine donne son numéro pour un oui ou pour un non, quitte à le changer tous les 6 mois si elle est importunée. Maintenant, vous voudriez la revoir, mais vous allez bien vite vous apercevoir que, dans la majorité des cas, votre princesse est captive : une Marocaine non mariée ne sort qu'avec l'assentiment de son père (ou éventuellement de son frère le plus âgé), et celui-ci, en général soucieux du qu'en-dira-t-on, la retient à la maison passé 20 h... Pas de problème, vous direz-vous, l'après-midi est propice à toutes sortes de siestes, crapuleuses de préférence. Nouvel obstacle : il y a de fortes chances que votre conquête soit vierge, car vous êtes dans un pays musulman où le futur ne badine pas avec ça ! Mais vous êtes tombé sur une délurée, qui n'a pas pu attendre. Oui, mais vous croyez que le patron de votre hôtel va la laisser monter comme ça dans votre chambre ?
Le Coran interdit formellement qu'une musulmane ait des rapports sexuels avec un non-musulman. Sans être officiellement transposé dans la loi marocaine, ce précepte est dans la pratique appliqué et les gérants d'hôtels sont vigilants. Les réactions sont diverses : certains refusent le couple de leur établissement, d'autres donnent à chacun une chambre géographiquement opposée, et enfin des gérants, souvent français, ferment les yeux. Dans ce dernier cas, attention : toute transgression peut se retourner contre l'homme se trouvant dans la même chambre qu'une Marocaine qui n'est pas sa légitime épouse. En cas de dénonciation par une personne malveillante, l'homme risque l'emprisonnement, qu'il soit marocain ou étranger. On vous aura prévenu !
Dernier avertissement : quoique les services officiels se montrent très discrets sur ce chapitre, le sida commence doucement à faire des ravages, notamment auprès de certains jeunes. On trouve des préservatifs dans toutes les pharmacies marocaines. Alors, vous n'avez pas d'excuses !



08/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres