MAROC VOYAGES TOURISME

Sahara-Manhasset II : l'initiative d'autonomie en marche

Sahara-Manhasset II : l'initiative d'autonomie en marche

Le Maroc souhaite que soit dbattue, lors du 2 round, l'initiative d'autonomie (M. Benmoussa)
New York , 10/08/07- Le Maroc a exprim, vendredi l'ouverture Manhasset du 2-me round des ngociations sur le Sahara, le souhait que soit dbattue au cours de ce round l'Initiative marocaine d'autonomie, "distingue par le Conseil de scurit comme tant srieuse et crdible".

"Si le premier round des ngociations a permis d'tablir le contact et d'ouvrir les voies du dialogue, notre souhait est que les efforts durant ce second round s'orientent vers des pourparlers srieux et constructifs, allant tout droit l'essentiel en vue de parvenir une solution viable et dfinitive", a affirm M. Chakib Benmoussa, ministre de l'Intrieur, Chef de la Dlgation marocaine ces ngociations, mettant l'espoir de voir l'autre partie "saisir cette opportunit unique, et en assimiler la porte et la dimension historiques".

M. Benmoussa a soulign l'entire disposition du Maroc "discuter dans le dtail tous les points se rapportant au statut d'autonomie". "Nous serons rceptifs aux propositions et aux amendements constructifs, aux ides et explications que les autres parties souhaiteraient mettre en toute bonne foi, avec sagesse et ralisme, dans le cadre du respect mutuel, de l'engagement libre et sincre, avec l'appui de toutes les parties concernes, particulirement nos frres et voisins algriens", a-t-il dit, en expliquant que le but est de parvenir la rconciliation, d'aboutir une solution consensuelle fonde sur l'autonomie comme cadre raliste et applicable toute l'autonomie, et rien d'autre que l'autonomie, portant les garanties de la lgitimit nationale et la lgalit internationale.

Le Royaume du Maroc, a-t-il indiqu, poursuit sa participation ces ngociations, en tant profondment convaincu que l'initiative pour un statut d'autonomie "reste la voie judicieuse vers la paix des braves", soulignant que cette initiative "reprsente un rel point de dpart du dialogue et de la ngociation en vue de trouver un espace propice au consensus et d'uvrer ensemble pour surmonter les obstacles et lever les amalgames qui entourent la question du Sahara, et qui, dans le contexte actuel, ne trouvent plus de justification".

M. Benmoussa a soulign que la dlgation marocaine, fidle sa foi profonde dans la vertu du dialogue constructif et de la concertation, et attache aux principes de la dmocratie participative, a rendu compte, ds son retour l'issue du premier round des ngociations, aux reprsentants du peuple, travers le parlement, le Conseil Consultatif Royal pour les Affaires Sahariennes, ainsi qu'aux Chioukhs des tribus et aux lus locaux sahraouis.

"Le discours prononc par Sa Majest le Roi l'occasion de la fte du Trne est venu couronner cette mobilisation en faveur d'une solution politique dfinitive au conflit et a ritr l'engagement solennel de la Nation marocaine oeuvrer en faveur de la proposition d'autonomie, toute l'autonomie et rien que l'autonomie", a-t-il rappel.

Le Maroc, a poursuivi le ministre, raffirme son attachement a l'Initiative pour un statut d'autonomie, nourrissant l'espoir que ce processus de ngociation aille de l'avant, et que le dialogue se focalise sur cette proposition globale, marque par son ouverture et sa souplesse et qui est ouverte la contribution des autres parties et une solution consensuelle.

M. Benmoussa a ritr, dans ce cadre, l'engagement "sincre" du Royaume du Maroc mettre en place "une autonomie authentique rpondant aux critres universellement admis", rappelant que l'initiative d'autonomie constitue une "opportunit historique pour sortir notre rgion de la situation de tension, de convulsions en tous genres et de calculs politiques troits" et s'inspire des expriences avres des pays voisins et se veut conforme aux rsolutions du Conseil de scurit de l'ONU.

"C'est cette initiative, a insist le ministre, qui a donn lieu ce processus de ngociation, qui a cr cette nouvelle dynamique et qui lui a confr un puissant lan mme de permettre un rglement dfinitif de ce conflit". "Il nous appartient, a indiqu le ministre, d'en saisir l'opportunit et d'en user de manire responsable et rationnelle, d'en aborder les multiples volets avec un esprit positif et un naturel optimisme qui recouvre une vision prospective porteuse", ajoutant que l'initiative marocaine "constitue de par sa conception politique et sa gnrosit une plate forme raliste et un cadre de rfrence aux ngociations".

Il a ajout que la proposition marocaine est "marque du sceau de la clart, de la transparence, de l'audace et du ralisme" et qu'elle est ouverte et souple dans sa conception comme dans sa formulation et reste de par ces caractristiques, objet d'changes.

La proposition marocaine, a expliqu M. Benmoussa, est par consquent, "un rceptacle tous les enrichissements, assurant aux populations sahraouies, le plein exercice de leurs droits constitutionnels et politiques, la sauvegarde de leurs spcificits culturelles, de leur mode de vie et de leurs traditions, dans un cadre qui leur garantisse la place qui leur choit".

Il a fait observer, dans ce cadre, que cette initiative ouvre grande la porte des retrouvailles, du regroupement et de la communion des familles sahraouies et met la rgion l'abri des bouleversements et des dfis qui la guettent, rappelant que le problme du Sahara "n'aurait jamais exist, n'eut t les manuvres des puissances coloniales qui ont dmembr le territoire du Maroc et les conflits et tensions engendres par la guerre froide".

Et d'ajouter : "la dcolonisation s'est faite au prix des sacrifices des fils de la rgion. La guerre froide n'est plus qu'un lointain souvenir. A la faveur de ces circonstances, plusieurs pays de par le monde se sont regroups au service de leurs peuples. A la vue d'une telle volution, il est de notre droit de nourrir tous les espoirs pour que notre rgion sorte de cette preuve prouvante et qu'elle prenne le chemin salutaire de l'union, de la rconciliation et de la concorde".

L'initiative du Maroc, a insist le ministre, rpond pleinement aux aspirations des populations du Sahara, leur octroyant un rle de tout premier plan dans les instances de l'Etat, et au sein de tous les organismes et institutions de la rgion bnficiant du statut d'autonomie, et ce dans le cadre de la souverainet nationale et de l'unit territoriale du royaume.

"Le noble dessein tant l'dification d'un Maroc fort de ses avances dmocratiques, conomiques et sociales. Il ne sera que plus fort, par votre retour et votre adhsion cette dynamique, parce que vous en tes les fils, parce que vos parents y ont vcu, y vivent encore, et s'honorent ostensiblement de leur appartenance leur pays et leur nation", a soulign le ministre l'adresse des membres de la dlgation du Polisario.

Il a assur, ce propos, que "la voie dmocratique pour laquelle le Maroc a opt de manire irrversible, balise le terrain tous les courants, et toutes les sensibilits, garantit leur place toutes les tendances pour exprimer leurs opinions, formuler leurs aspirations, et donner corps leurs souhaits dans le cadre de l'unit nationale et le respect des fondamentaux et des constances du Royaume".

L'exprience prometteuse que vit actuellement le Maroc, a affirm M. Benmoussa, "atteste de la totale intgration des fils des provinces sahariennes au sein de l'ensemble des institutions tatiques o ils jouissent d'une reprsentation substantielle, leur permettant de contribuer aux cts de leurs frres du nord du royaume, l'dification du Maroc nouveau, un Maroc qui puise sa force entre autres, dans l'union de l'ensemble des ses enfants".

Le Royaume du Maroc, a dit le Chef de la dlgation marocaine, "souhaite que les autres parties apprhendent la porte de cette opportunit historique qui n'a d'autres buts que d'instaurer la paix, la scurit et la stabilit dans la rgion", se dclarant persuad qu'"une approche pondre et responsable, apprcierait positivement l'Initiative pour un statut d'autonomie qui vous est prsente".

M. Benmoussa a raffirm que l'Initiative marocaine reprsente une plate forme adquate et une solution politique ayant vocation de rectifier les erreurs historiques nes du colonialisme et de la guerre froide, et de s'inscrire dans le respect de la lgalit internationale, prenant en considration le contexte politique actuel que nul ne peut feindre d'ignorer.

"De nos frres algriens, nous attendons qu'ils soient la hauteur de cet vnement historique, qu'ils aient un regard prospectant l'avenir, l'avenir du Maghreb arabe, celui des aspirations de ses peuples l'union, l'entraide et la solidarit", a affirm le ministre.

Le Maroc, qui a consenti d'importants sacrifices et a montr un niveau lev de souplesse et d'ouverture, a dit le ministre, exhorte "les autres parties" faire preuve de la mme volont, s'armer de la mme dtermination pour parvenir une solution ne faisant ni vainqueur ni vaincu.

Il a soulign que la conviction du Maroc est "totale en la possibilit d'une telle solution, pour peu que les autres parties fassent le pas qu'il faut dans cette direction", faisant remarquer que "rien de tel ne peut, l'vidence, se faire dfaut d'une srieuse adhsion des ngociations de fond qui nous permettraient d'aboutir une solution acceptable par tous et de concentrer nos efforts vers les dfis du dveloppement et l'affrontement des divers dangers qui, au regard de la situation de dchirement que nous vivons, iront crescendo, sauf nous ressaisir et resserrer nos rangs".

Il est regrettable, a dplor M. Benmoussa, de constater que la rgion du Sahel, qui s'tend de l'Atlantique l'est de l'Afrique, est en passe de devenir un espace du terrorisme international et un refuge pour les bandes du crime et de la contrebande. "Les groupes terroristes ont mis profit la dsunion des rangs maghrbins pour s'infiltrer dans notre rgion, s'y installer en toute quitude, d'ou ils partent pour frapper les objectifs qu'ils auront cibls", a-t-il averti, mettant en garde que de la sorte, ces groupes "menacent non seulement la stabilit des pays du Maghreb arabe, mais aussi la scurit de plusieurs pays europens".

Il s'agit l, selon lui, d'une situation qui appelle les pays de la rgion concrtiser l'adhsion louable de ses dirigeants l'appel du Maroc en vue d'intgrer l'action commune et de coordination destine faire face aux dfis et juguler le danger terroriste qui menace l'ensemble.

"La communaut internationale attend de nous le couronnement de ces ngociations par un rsultat positif. Elle nous interpelle pour que l'on aille de l'avant, pour que l'on ait une vision de l'avenir et pour qu'on se libre des positions intransigeantes", a soulign le ministre, ajoutant que "la solution ngocie ( la question du Sahara) implique pour l'autre partie de se librer de la logique du pass, de se dpartir des concepts dpasss qui ne pourraient que prenniser l'impasse actuelle".

M. Benmoussa a affirm que "les nombreux pays de par le monde qui ont apport leur bndiction cette initiative esprent prsent, que notre rencontre d'aujourd'hui parvienne donner corps ce que nous avons ensemble entam au mois de juin dernier, que nous puissions mettre en place les premiers jalons d'une tape nouvelle de l'histoire de notre rgion, et asseoir les fondements d'une solution politique en cohrence avec les rsolutions du Conseil de scurit et en conformit avec la lgalit internationale".

L'histoire, a fait observer le chef de la dlgation marocaine, atteste que le fait de camper sur les mmes positions plus de trente annes durant, ne fait que multiplier les problmes et agrandir la sphre des dchirements, soulignant que "le Maroc a assum ses responsabilits pour que s'instaurent la paix et la concorde dans notre rgion et a exprim sa sincre volont dans ce sens".

Il a appel les autres parties assumer leur responsabilit, rappelant que "les familles sahraouies ont durement souffert de la poursuite de ce conflit qui a donn lieu la sparation de leurs enfants. Elles ne pourraient supporter que cette situation dure davantage".

Aprs l'chec des propositions et des plans prcdents, dont "l'inapplicabilit" est avre, a-t-il soulign, "nous avons la ferme conviction que l'initiative marocaine avec ses principes intangibles et ses fondements obissant la lgalit internationale, constitue l'unique solution politique ce conflit".

L'alternative qui se pose aujourd'hui, a affirm le chef de la dlgation marocaine, n'est gure le choix entre l'option de l'indpendance et le statut d'autonomie, mais bien entre le statut d'autonomie en tant que solution consensuelle et dfinitive dans le cadre de la souverainet nationale et de l'unit territoriale du Royaume et la perptuation indfinie de l'impasse avec ce que cela implique pour les populations du Maghreb.

Le ministre a rappel que le projet d'autonomie est une proposition caractre global, non slective et indivisible, qui constitue la plate forme essentielle des ngociations et l'unique issue du processus dans son ensemble.

"En raffirmant son attachement son intgrit territoriale et sa souverainet pleine et entire, ne pouvant faire l'objet d'aucun marchandage", a-t-il poursuivi, "le Maroc ne fait que rappeler des principes de base et des valeurs sacres qui font le socle de l'identit de l'Etat marocain aux origines profondment ancres dans l'histoire".

Le Maroc, a-t-il affirm, "ne peut en aucun cas les soumettre au marchandage, encore moins les renier", rappelant que de tout temps, ces principes et valeurs ont toujours fait l'unanimit de la nation marocaine dans ses diverses composantes, avec au premier chef les tribus sahraouies, leurs cheikhs , leurs notables et les reprsentants des populations divers niveaux et que tous ont contribu par leurs propositions constructives l'laboration de l'initiative marocaine.

"Il n'aurait jamais t possible cette nation profondment enracine dans l'histoire, de rsister aux multiples dfis et aux diverses manuvres, sans l'attachement ferme du peuple marocain ses principes et ses valeurs qui consistent essentiellement dfendre son intgrit territoriale et sa souverainet nationale", a soulign le ministre.

Il a fait remarquer que "rappeler ces principes et renouveler l'attachement ces valeurs, n'interdit pas pour autant de tendre la main de la rconciliation et de l'entente, ds lors que l'objectif poursuivi, est de clore dfinitivement ce dossier, et d'ouvrir la porte des retrouvailles".

"Notre main, a-t-il ritr, restera tendue toutes les parties pour saisir cette chance historique dont nous voulons faire une victoire pour tous, une victoire du droit et de la lgalit, une opportunit pour que l'esprit de fraternit et du bon voisinage prennent enfin le dessus".

Pour lui, les propositions qui tendent la division et la dsunion des populations sur la base de choix radicaux, ne peuvent que gnrer davantage de problmes, ajoutant qu'elles ne pourraient constituer une solution acceptable qui garantisse la paix et la stabilit dans la rgion.

"Au nom de la fraternit et des liens de sang qui nous unissent, au nom de l'histoire, de la religion musulmane qui nous enjoint l'action la main dans la main, au nom des dfis prsents et venir, je m'adresse votre conscience vous demandant de repenser vos positions, de saisir cette main de la paix qui vous est tendue pour mettre fin cette tragdie", a dit le chef de la dlgation marocaine, interpellant l'ensemble des parties tre "dignes des responsabilits qui nous incombent, la hauteur de cet vnement et des attentes de notre peuple, au sud comme au nord".

"Nous nous trouvons prsent face notre conscience. Sur chacun de nous, l'histoire mettra son jugement sans appel. Je souhaite que l'on retrouve la bonne voie et qu'on entre dans l'histoire par la grande porte pour le plus grand bien des gnrations futures. Cette voie ne peut assurment passer qu' travers l'Initiative de statut d'autonomie propose par le Maroc en tant que cadre de ngociations", a soulign le ministre.

S'adressant la dlgation du polisario, M. Benmoussa a raffirm : "Votre patrie vous est ouverte aujourd'hui plus que jamais. Le Maroc qui puise sa force dans son histoire multisculaire et la justesse de sa cause, et sa propension avre au sacrifice, tend sa main pour la paix et la fraternit" et propose l'initiative pour un statut d'autonomie, comme cadre de rconciliation et un tremplin vers un avenir prometteur o il n'y aura ni vainqueur ni vaincu.

M. Benmoussa a raffirm que cette Initiative "est avant tout, une plate-forme de dbat, ouverte aux apports enrichissants dans la limite des principes que le Maroc ne saurait renier", affirmant qu'" l'exception de la souverainet nationale, de l'intgrit territoriale du Royaume, et des valeurs sacres du pays, tout est ngociable ds lors que le but est de trouver une solution politique consensuelle, acceptable pour tous, qui fera sortir la rgion de la situation de tension et d'immobilisme qu'elle vit, redonnera espoir et ouvrira les portes de la coopration entre les peuples du grand Maghreb arabe".

Il a assur que "nous entamons ce second round des ngociations en tant pleinement conscients de la responsabilit historique qui nous incombe, et qui nous enjoint de rpondre au souhait majeur des populations de la rgion et des peuples Maghrbins, de transcender l'impasse qui a accompagn cette question trois dcennies durant, en raison de l'attachement de certaines parties des positions et des plans que la communaut internationale a dfinitivement considr +inapplicable+, et qui ne peuvent tre une issue au conflit".

Il a affirm, qu' ce second round des ngociations, le Maroc se prsente en tant soutenu, comme il l'a toujours t et comme il le sera chaque fois qu'il s'agit du dossier de son intgrit territoriale, par une unanimit nationale ainsi que par l'ensemble de ses forces vives, particulirement les populations des provinces du sud, qui reprsentent la majorit des sahraouis, et qui ont contribu par leurs propositions, leurs ides et leurs remarques pertinentes, l'laboration des bases fondamentales de l'initiative marocaine de ngociation au sujet du statut d'autonomie de la rgion du Sahara.

Le chef de la dlgation marocaine a rappel qu' travers sa participation cette rencontre, le Maroc entend raffirmer haut et fort sa politique d'ouverture, de rconciliation et de la main tendue, ajoutant que c'est dans ce sens, que le Royaume "appelle toutes les parties concernes par ce conflit oeuvrer pour le rapprochement ncessaire au dpassement de cette crise et pour la leve des souffrances qu'endurent nos frres dans les camps de Tindouf, en Algrie".

A cet gard, le chef de la dlgation marocaine s'est dit heureux "de la prsence cette rencontre de nos frres algriens et mauritaniens qui contribueront sans nul doute, au succs de ce processus dcisif pour nos peuples, et la recherche d'une solution politique consensuelle".

"Il m'est agrable, en cette circonstance, ainsi qu' la dlgation qui m'accompagne, de rencontrer de nouveau, nos frres auxquels nous unissent autant de liens de parent, de sang et de fraternit", a-t-il dit, ajoutant que "nous sommes venus ce nouveau round de ngociations, habits par le mme esprit positif et optimiste qui a marqu notre participation au premier round, mus par la mme volont d'aller de l'avant dans ce dialogue, et de l'asseoir dans le cheminement qui doit tre le sien, sans pralables contre-productifs, sans prjug aucun".

La prsence de la dlgation marocaine ce second round des ngociations, a affirm M. Benmoussa, "traduit l'engagement sincre du Maroc collaborer avec les Nations-unies pour mettre un terme ce problme qui n'a que trop dur, rpondant ainsi la volont de cette organisation, et ses appels pour que les uns et les autres s'investissent la recherche du succs et de la russite de ce processus de ngociations". Elle est "l'expression de la dtermination du Maroc assurer une mise en oeuvre pleine et entire de la rsolution 1754 du Conseil de scurit, qui constitue une rupture sans quivoque avec les plans et autres propositions prcdents, en ce qu'elle a fix une mthodologie claire pour mettre fin ce problme. Le Maroc, qui a consenti d'normes sacrifices pour enclencher cette dynamique, gardera intact son souci de conforter cette approche en vue de parvenir une solution ngocie".

"Une solution qui redonne espoir aux peuples de notre rgion et qui permet de transcender l'hritage du pass qui continue d'entraver le projet unitaire de l'Union du Maghreb Arabe , ce rve que nous caressons tous ensemble, hier comme aujourd'hui, et que nous voulons voir prendre corps", a dit M. Benmoussa.

Il a rappel, ce propos, que l'Initiative marocaine jouit du soutien de la Communaut internationale qui est convaincue qu'elle est "la solution idoine, rationnelle et raliste ce problme , une solution politique en phase avec les rsolutions du Conseil de scurit, conforme aux souhaits de la communaut internationale, et qui offre une plate forme consensuelle prservant la dignit de tous, ne faisant ni vainqueur ni vaincu".

Le chef de la dlgation marocaine a exprim ses remerciements profonds au Secrtaire gnral de l'Organisation des Nations-unies M. Ban Ki Moon, l'Envoy personnel du secrtaire gnral des Nations-unies, M. Peter Van Walsum, leurs proches collaborateurs et travers les uns et les autres l'organisation onusienne tout entire, ainsi qu' l'ensemble des organismes qui veillent sur la gestion de ce dossier, pour les efforts louables qu'ils dploient en vue de trouver une solution juste et acceptable par toutes les parties, susceptible de restaurer la paix, la scurit et la stabilit dans la rgion du Maghreb arabe.

Il a galement adress ses remerciements chaleureux aux pays amis pour les efforts mritoires qu'ils consentent tout en louant leur volont de faire de ce processus une opportunit saisir afin de parvenir une solution politique ngocie par le biais d'un dialogue franc et constructif.

Source : Maghreb Arabe Presse

:

10-8-2007- .
" ɡ ɡ ".
" . . ʡ ".
" 18 19 2007 ͡ ͡ ".
ʡ " ".
" ʡ ǡ 1754 ɡ " " ɡ ".
" ͡ ɡ . ڡ ɡ ".
" ɡ ɡ ʡ .
ѡ ԡ ȡ .
  ɡ ǡ ǡ ǡ ɡ .
- - .
ʡ " ǡ ϡ ǡ ".
" ϡ ɡ ɡ ɡ ". " ǡ ".
" ɡ ɡ ޡ ڡ ".
ʡ ޡ .
- - ǡ .
ޡ ȡ " ɡ . ɡ . ɡ ".
. ɡ ɡ .
.
ȡ ɡ " ɡ ǡ ѡ ".  
  - - " " ǡ " ɡ ".
ȡ ɡ " ʡ ǡ ǡ " " ɡ ɡ ϡ ".
" ɡ . ɡ ɡ ".
" ǡ ɡ " " ͡ . ".
" ڡ ɡ ѡ ѡ ϡ ".
" - - ǡ " ȡ ǡ ߡ . - - .
" ɡ . ޡ ".
- - ǡ ɡ .
" ǡ . ǡ ǡ ޡ ".
" ɡ ɡ ".
" " ʡ .
ǡ " Ρ ǡ " " ʡ ʡ ǡ ߡ Ρ ɡ ".
" Ρ ʡ ".
" ʡ - - ޡ ɡ . ɡ ".
ɡ . " ".
" ѡ " .
  
  " ǡ ǡ . ǡ " .
" . ".
" .
ɡ ɡ ͡ " ϡ .
" - - ɡ ɡ . ߡ ڡ ϡ ".
ɡ ݡ ݡ .
ɡ ǡ .
ɡ " ߡ ǡ ".
" . ǡ ǡ ǡ ".


25/10/2007
0 Poster un commentaire

A dcouvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres