MAROC VOYAGES TOURISME

Le Polisario derrière un réseau de vente d'armes

Le Polisario derrière un réseau de vente d'armes

Le Polisario tire les ficelles d'un vaste trafic d'armes

Rabat, 13/10/07 -MAP. Les séparatistes du Polisario "tirent les ficelles d'un vaste marché de la mort où se fournissent terroristes, rebelles et trafiquants de drogue", rapporte l'hebdomadaire "La Gazette du Maroc" dans sa dernière livraison, soulignant que "l'essentiel des troupes d'Al Qaïda dans le Sahel est constitué de transfuges du Polisario".

Citant des sources locales, l'hebdomadaire qui publie une enquête sur le "trafic d'armes au Sahara", précise que "les hommes d'Abdelaziz El Marrakchi ne se sucrent pas uniquement en piochant allègrement dans l'arsenal fourni gracieusement par l'Algérie, le plus gros acheteur d'armes de l'Afrique, mais perçoivent également des royalties sur le passage des convois d'armes qui traversent le Sahara".

"D'après des sources bien informées, il semblerait que le trafic ne toucherait pas uniquement la hiérarchie du Polisario qui tire les ficelles d'un vaste trafic qui porterait non seulement sur les stocks d'armes fournies par l'Algérie mais également sur des convoyages plus importants d'armes que des intermédiaires véreux acheminent à travers le Sahara" vers le Sahel, relève "La Gazette du Maroc".

L'hebdomadaire souligne que ce trafic inquiète "depuis peu l'Algérie", faisant remarquer que le fait que les services algériens enquêtent sur la disparition d'armes dans l'arsenal du Polisario "serait anodin s'il n'était répétitif". Pour l'hebdomadaire, "le véritable danger reste la possibilité pour les djihadistes de faire de la région un nouvel Afghanistan".
______________

ÇáÈæáíÓÇÑíæ íÊÍßã Ýí ÚãáíÉ æÇÓÚÉ áÊåÑíÈ ÇáÃÓáÍÉ

ÇáÑÈÇØ13-10-2007- ÐßÑÊ ÃÓÈæÚíÉ (áÇ ÛÇÒíÊ Ïæ ãÇÑæß) Ýí ÚÏÏåÇ ÇáÃÎíÑ¡ Ãä ÇäÝÕÇáíí ÇáÈæáíÓÇÑíæ "íÊÍßãæä Ýí ÓæÞ æÇÓÚÉ ááÃÓáÍÉ ¡ ÍíË íÊÒæÏ ÅÑåÇÈíæä¡ æãÊãÑÏæä æãåÑÈæ ÇáãÎÏÑÇÊ "¡ ãÄßÏÉ Ãä "ÛÇáÈíÉ ÚäÇÕÑ ÇáÞÇÚÏÉ ÈãäØÞÉ ÇáÓÇÍá ÊÊÔßá ãä ÇáÝÇÑíä ãä ÇáÈæáíÓÇÑíæ

æäÞáÇ Úä ãÕÇÏÑ ãÍáíÉ¡ ÃæÖÍÊ ÇáÃÓÈæÚíÉ ¡ ÇáÊí äÔÑÊ ÊÍÞíÞÇ Íæá "ÊåÑíÈ ÇáÃÓáÍÉ Ýí ÇáÕÍÑÇÁ"¡ Ãä "ÑÌÇá ÚÈÏ ÇáÚÒíÒ ÇáãÑÇßÔí áÇ íÛÊäæä ÝÞØ ÚÈÑ ÇáÇÛÊÑÇÝ ãä ÇáÊÑÓÇäÉ ÇáãÞÏãÉ ÈÓÎÇÁ ãä ÞÈá ÇáÌÒÇÆÑ¡ ÃßÈÑ ãÔÊÑ ááÃÓáÍÉ ÈÅÝÑíÞíÇ¡ æáßäåã íÞæãæä ÃíÖÇ ÈÊÍÕíá ãÈÇáÛ ãÇáíÉ ãä ÞæÇÝá ÇáÃÓáÍÉ ÇáÊí ÊÚÈÑ ÇáÕÍÑÇÁ". æßÔÝÊ (áÇ ÛÇÒíÊ Ïæ ãÇÑæß)¡ Ãäå "ÍÓÈ ãÕÇÏÑ ÌÏ ãØáÚÉ ¡ íÈÏæ Ãä ÇáÊåÑíÈ ÞÏ áÇ íßæä ãÞÊÕÑÇ ÝÞØ Úáì ÞíÇÏÉ ÇáÈæáíÓÇÑíæ¡ ÇáÊí ÊÓÊÝíÏ ãä ÊÌÇÑÉ æÇÓÚÉ áÇ ÊØÇá ãÎÒæä ÇáÃÓáÍÉ ÇáÊí ÊãäÍåÇ ÇáÌÒÇÆÑ ÝÍÓÈ¡ Èá ÃíÖÇ Êáß ÇáÊí íæÝÑåÇ äÇÞáæä ßÈÇÑ ááÃÓáÍÉ íÞæã æÓØÇÁ ÝÇÓÏæä ÈäÞáåÇ ÚÈÑ ÇáÕÍÑÇÁ Ýí ÇÊÌÇå ÇáÓÇÍá". æãä ÌåÉ ÃÎÑì¡ ÃÔÇÑÊ ÇáÃÓÈæÚíÉ Åáì Ãä åÐÇ ÇáÊåÑíÈ íÞáÞ "ÇáÌÒÇÆÑ ãäÐ ÝÊÑÉ ÞÕíÑÉ"¡ ãáÇÍÙÉ Ãä ßæä ÇáãÕÇáÍ ÇáÌÒÇÆÑíÉ ÊÈÇÔÑ ÊÍÞíÞÇ Íæá ÇÎÊÝÇÁ ÃÓáÍÉ ãä ÊÑÓÇäÉ ÇáÈæáíÓÇÑíæ " ÞÏ íßæä ÛíÑ Ðí ÌÏæì áæ áã ÊÊßÑÑ " åÐå ÇáÚãáíÉ. æÈÇáäÓÈÉ ááÃÓÈæÚíÉ¡ ÝÅä ÇáÎØÑ ÇáÍÞíÞí íÊãËá Ýí ÅãßÇäíÉ Ãä ÊÊÍæá ÇáãäØÞÉ Åáì ÃÝÛÇäÓÊÇä ÌÏíÏÉ


25/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres