MAROC VOYAGES TOURISME

Message de condoléances de SM le Roi au Président algérien

Message de condoléances de SM le Roi au Président algérien
 
Essaouira le : 13/04/2007
 

SM le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances au Président de la République algérienne démocratique et populaire, M. Abdelaziz Bouteflika, suite aux attentats terroristes ayant frappé, mercredi Alger, causant plusieurs morts et blessés. Dans ce message, SM le Roi dit avoir appris avec ""une profonde tristesse, une grande émotion et une très forte indignation la nouvelle des attentats terroristes qui ont frappé Alger"", exprimant au président Bouteflika sa ""vigoureuse condamnation de cet acte terroriste odieux que récusent toutes les religions et toutes les lois"". ""Ce forfait n'a pas atteint la seule Algérie, car nous estimons que votre deuxième pays, le Maroc, compte parmi les cibles qui sont visées par les noirs desseins qui l'ont motivé"", souligne le Message royal. ""Nous sommes convaincu, poursuit le souverain, que la sécurité de notre voisin, l'Algérie soeur, fait partie intégrante de la sécurité du royaume du Maroc, voire de la stabilité de la région maghrébine en particulier et, plus largement, de l'Afrique du nord, du sud-ouest de la méditerranée et de la région du Sahel et du Sahara"". SM le Roi exprime, en ces pénibles circonstances, à M. Bouteflika et, à travers lui, au peuple algérien frère et notamment aux familles éplorées des victimes, ses ""condoléances les plus attristées"" et sa ""profonde compassion"". Le Souverain prie pour un prompt rétablissement des blessés, implorant le Très-Haut d'agréer les victimes parmi les martyrs et les pieux, de les accueillir dans son paradis et d'accorder patience et réconfort à leurs familles. Le Souverain s'est dit également convaincu que sous la conduite éclairée du président Bouteflika, le peuple algérien, ""fort des valeurs et idéaux universels auxquels il est attaché"", possède ""les ressorts nécessaires pour dépasser le cycle infernal du terrorisme et mettre un terme définitif à ce phénomène hideux, en en extirpant les racines et en en effaçant les effets résiduels"". ""Nous avons la certitude que rien n'entamera la volonté de votre peuple de vaincre les démons de l'extrémisme et de la violence. Nous le savons déterminé à poursuivre sa marche civilisationnelle et à consolider la concorde et la réconciliation nationales, nobles valeurs s'il en est, que vous êtes parvenu à ancrer dans les esprits et auxquelles vous avez réussi à donner un contenu concret et palpable"", ajoute SM le Roi, se disant persuadé que ""nous sommes tous visés, et que tous ceux qui, dans le monde, croient aux valeurs religieuses et aux règles démocratiques, notamment celles prônées par l'islam, constituent aujourd'hui une cible potentielle"". Le Souverain réitère sa volonté de continuer à oeuvrer, de concert avec le président algérien, et avec tous les dirigeants des cinq états du Maghreb, ""pour assurer la protection de nos peuples et de nos pays, et les prémunir des risques et des périls de les voir se muer en base de terrorisme hideux et exécrable"". ""Il nous incombe, en effet, de mobiliser toutes les énergies, de multiplier les actions de coopération loyale et sincère et d'intensifier les efforts pour assurer une parfaite coordination"", a affirmé SM le Roi, soulignant l'impérieuse nécessité de réaliser "" l'unité, la complémentarité et les objectifs d'intégration"". ""C’est dire l'inéluctabilité de la coopération et de la solidarité pour concrétiser les aspirations légitimes et réelles de nos peuples frères et pour conforter la présence de nos pays à l'échelle régionale et internationale"", poursuit le Message royal. ""Au nom du Maroc, de son Roi, de son gouvernement et de son peuple, Nous souhaitons à nouveau assurer votre excellence ainsi que le cher peuple algérien voisin, de notre solidarité, qui vous est acquise, dans l'adversité comme dans la joie "", ajoute le Message. SM le Roi prie le Très-Haut de combler le président algérien des bienfaits de la santé, de le prémunir ainsi que son pays frère contre tout malheur, et de le préserver pour son peuple afin qu'il puisse réaliser tout le progrès, la stabilité et la prospérité qu'il appelle de ses voeux, conclut le Message royal.



06/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres