MAROC VOYAGES TOURISME

Educations et Développements

Au vu de la perception des appels par une partie de notre élite, dont une autre partie est l'initiatrice, ce genre d'action commence à perdre de sa crédibilité et de son efficacité. Une partie de nos élites a rejeté et surtout dénigré ces appels parce que « partiels et partiaux ». Comme si un appel d'un groupe de citoyens et de citoyennes devrait toujours être exhaustif et objectif, sans tenir compte des sensibilités des uns et autres, de leurs choix et leur idéologie ! Mais cela ne doit pas empêcher les blogueurs de dénoncer, de pousser des coups de gueule, de critiquer, de proposer en dehors de toute sensibilité idéologique, politique, … sur un thème important et alarmant, sans attendre qu'un organisme, quel qu'il soit, nous rappelle la réalité des choses.

Pendant ce temps-là, les indicateurs du sous-développement du pays se suivent et se ressemblent. Vivant dans un pays qui est classé 126ème pour l'indice de développement humain et avant-dernier de sa région pour le système éducatif. Les citoyens du Maroc peuvent-ils continuer à ignorer le fait que leur avenir est largement compromis ? Les citoyens de ce pays peuvent-ils être tranquils à l'idée que le système éducatif marocain est en train de sacrifier des générations entières ? A qui, à quoi serviront les autoroutes, les zones industrielles, les ports, les villes réaménagées, le TGV, si la majorité des marocaines et marocains de demain ne savent ni lire, ni écrire, et si la minorité des instruits n'a qu'un seul objectif, celui de quitter le pays pour d'autres cieux! Comment ne pas se révolter en apprenant qu'aucun parti ne voulait hériter du portefeuille de l'éducation dans l'actuel gouvernement? Comment continuer à faire semblant d'ignorer que plus du quart de nos ressources budgétaires sont dilapidées dans un système qui ne conduit qu'à l'impasse? Sommes-nous à ce point frappés de stérilité intellectuelle pour ne pas inventer des solutions à ce problème, comme l'ont fait avant nous d'autres pays?

Alors, quelle excuse ou prétexte le Maroc utilisera pour justifier ce résultat médiocre ? Tout le monde, officiels et architectes de cette même réalité compris, parlent d'une crise dans le système éducatif. Ceux qui ont défendu la réforme, ceux qui veulent nous faire croire que notre système éducatif va bien, ceux qui enseignent dans nos écoles, se bousculent pour inscrire leur progéniture dans les écoles privées et les missions étrangères, ce qui démontre en pratique la FAILLITE DE NOTRE SYSTEME EDUCATIF. La stérilité intellectuelle de nos élites est flagrante et ressemble à une démission volontariste d'une mission qui naturellement leur incombent. L'objectif n'est pas de faire le diagnostic, il est déjà fait. L'objectif n'est pas non plus de rechercher les responsables. Nous le sommes tous.

Beaucoup d'enseignants font de leur mieux pour éduquer, et en plus de leur travail font de l'action d'alphabétisation, travaillent dans des associations. Beaucoup de gens dans ces mêmes associations font des miracles avec rien, des cours pour apprendre à lire et à écrire aux femmes, sans bancs, sans tables, sans cahier.

ça suffit!!! La situation devient intolérable!!

Pour toutes ces raisons, et il y en a d'autres, et pour répondre à ces questions, nous, blogueurs marocains, initiateurs de ce texte, et tous ceux qui se joindront à nous, voulons que nous travaillons tous pour :

· Que l'Etat marocain opère un changement radical de sa politique pour garantir l'éducation pour tous en 2015.
· Q'une révolution académique s'impose avec en prime une remise à niveau de l'enseignement primaire et secondaire public.
· Que soit construite l'école qui permet la formation de base dans une langue maîtrisée, avec un contenu civique et ouvert sur le monde, qui permet le brassage social, qui enseigne le droit et le devoir, qui forme au monde de la création et de l'initiative, qui réduit l'exclusion spatiale, permettant au citoyen lambda d'évoluer dans un environnement égalitaire et d'affronter les problématiques du quotidien et non l'école/filtre permettant d'asseoir un élitisme de mauvaise augure permettant de choisir les meilleurs sujets au dépend de la majorité ôtée de ses moindres aspirations citoyennes.
· Que les enseignants soient à la hauteur de leur mission en tant qu'éducateurs et transmetteurs de valeurs.
· Que la famille assument sa responsabilité dans l'éducation des enfants du Maroc.
· Que l'on capitalise sur les derniers forums tenus durant les 4 dernières années, qui constituent une richesse de contenus de la part des pratiquants.
· Qu'un relais soit établi avec la société civile pour une conscience collective de la gravité du problème.

Tout est encore possible! Le Maroc a traversé des crises plus profondes et les marocains n'en sont toujours sortis!

 

Source :

http://www.gopetition.com/

 

et je vous demande de signer cette petition sur le site :

http://www.gopetition.com/online/16866/sign.html

 

Un Film pédagogique intéréssant à voir sur ce lien :

http://installconfort.blog4ever.com/blog/lirarticle-119651-711855.html

 

voir aussi :

 

standard des compétences TIC des enseignants



24/03/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres