MAROC VOYAGES TOURISME

Biographie de Mohamed Al-Mokhtâr Al-Soussi

Google
 

Biographie de Mohamed Al-Mokhtâr Al-Soussi

      

1318 H / 1900 Mohamed Al-Mokhtâr Al-Soussi est né dans le village d'Ilgh à Dou-gadir, cercle de Tafraout (Anti-Atlas)
Fils de feu Si El Hadj Ali ben Ahmed, cheikh de la grande zaouia Derqaouia d'Ilgh et de Rqya bent Mohamed qui a initié à El Mokhtar les premiers pas dans le domaine de l'enseignement, avant que celui-ci atteigne l'âge d'aller chez le faqih
1323 - 1326 H /
1905 - 1908.
Il fréquente la zaouia locale et approfondit ses connaissances de l'alphabet arabe et les ahzab coraniques chez sidi Abdellah Al-Ifghlâlî Al-Agmârî, grâce à qui, il a appris par coeur le Coran en entier.
1327 H / 1909 Son père le conduit avec ses deux frères, Ahmed et El Habib à Al-'Argoub, près d'Ilgh chez sidi 'îssâ Al-Agmârî, où il passe un séjour de sept mois avant de rejoindre un autre village Achtouken entre Agadir et Tiznit.
1328H/1910 Son père le conduit de nouveau dans son village natal, Ilgh où il approfondit encore plus ses acquis coraniques.


1329 - 1331 H /
(1911 -
1913)
Son père meurt, son frère Mohamed El khalifa et les fouqara le prennent en charge et fréquente la médersa d'Ighchân pendant deux ans et dans laquelle enseigne Si Abdellah El Ilghi, fils du fondateur de la médersa. Il y apprend la littérature, la grammaire et le fiqh. Deux ans plus tard il quitte pour une autre.

1331 - 1332 H /
(1913 - 1914)
Il fréquente la médersa de Boun'mân, mais ne s'intéresse pas aux études comme auparavant et change encore de médersa.
1333 - 1337 H /
1914 - 1918
Il fréquente la médersa de Tankert à Ifrâne chez le grand poète Al-Tâher Al-Ifrânî, assisté par deux grands fouqaha et étudie le tassawouf. Il y reste quatre ans environ en prenant goût principalement aux arts littéraires, ce qui lui a permis de surpasser ses collègues.
1337 H / 1918 Il commence déjà à écrire la biographie de son père sidi Al-Hadj Ali Al-Darqâwî
1338 H / 1919 Il arrive à Marrakech et fréquente la faculté Ibn Youssef et étudie les 'ouloum après avoir passé quelque temps aux alentours de Marrakech, dans la médersa de Saidat.
1342 H / 1923 Arrivée à Marrakech du grand cheikh salafi Abou Chouaïb Al-Doukkâlî qui a influencé Al-Mokhtâr. L'influence du maître le pousse à se consacrer totalement aux études en se détachant progressivement de la confrérie Derqaouia.
1344 H / 1925 A l'âge de 25ans, Al-Mokhtâr Gagne Fès avec ses deux frères, s'installe à la médersa Al-Bou'nânya et fréquente les cours de l'université d'Al-Qarawiyine. Période fertile pour lui sur le plan scientifique et politique. L'influence d'un autre cheikh, Mohamed ben Larbi Alaoui est marquante par l'esprit du mouvement salafia. Al-Mokhtar chage radicalement d'idée en se forgeant un principe moderne basé sur la vraie souna.
le 12 Rajab 1344 H
(27 janvier 1926)
Il participe à la création d'une association politique secrète présidée par Allal Al-Fassi, dont le but est de former les compatriotes, pour lutter contre le colonialisme, et une autre à caractère intellectuel, présidée par lui-même, dont le but est de former les bons orateurs.
1347 H / 1928 Al-Mokhtâr prend fuite et se rend à Rabat avec ses deux frères. Il assiste aux cours de grands oulémas. N'ayant pas pu se rendre en en orient pour étudier, Il abandonne les études.
1348 H / Juin 1929 Il s'installe de nouveau à la zaouia de Rmila en face de la mosquée de Bab Doukkala à Marrakech. Il se consacre à l'enseignement et exerce d'autres activités. Les élèvent viennent de partout pour étudier chez Al-Mokhtar, qui ne se plie pas devant les obstacles.
1349 H / 1930 Son cousin le faqih sidi Ibrahim le rejoint à Marrakech et l'aide dans sa tâche d'enseignant.
1930 Il est surveillé discrètement par les agents de la direction des services de sécurité et les rapports commencent à se multiplier à propos des ses agissements.
1354 H / 1935 - Il devient la cheville ouvrière du premier mouvement nationaliste esquissé lors de la reconstruction de la société de bienfaisance musulmane.
- Al-Mokhtâr est reconnu officiellement 'alim à la faculté de ibn Youssef par les autorités.
Il se marie avec Safia, fille d'un partisan de la confrérie Derqaouia
Il collecte des données pour son ouvrage : Mourrakouch fi 'asriha al-dhahabî
Il donne une ijâzat au cadi Abderrahman, son ancien élève
1355 H
1936 / 1937
Il devient vice-président de l'association de bienfaisance de Marrakech.
28 Dhou Al-hijja 1355 H
12 mars 1937
Il est mis en résidence forcée à Ilgh son village natal par arrêté Viziriel pris en date du 26.02.1937. Il commence à collecter des données pour son encyclopédie Al-Maasoul.
Entre 1361 et 1364 H
1942 - 1945
Il écrit son ouvrage : Khlâl Jazoula après avoir faits des tournées dans tout le Souss.
18/12/1942 Mise en résidence forcée rapportée par arrêté Viziriel du 18/12/1942.
1364 H / 1945 Retour de l'exil et installation à Marrakech mais toujours sous surveillance.
1365 H / 1946 Il est parmi les membres de la délégation officielle envoyée au Pèlerinage
1367 H / 1948 Il participe aux travaux du congrès des deux enceintes sacrées en Tunisie.
1950 Il se fait remarquer lors du séjour du Sultan à Marrakech, en prononçant un discours, à l'occasion de la pose de la première pièrre de la médersa de « Riad El Arous »
Après la crise entre le palais et le pacha de Marrakech Si Thami El Glaoui, Al-Mokhtâr quitte la ville pour Casablanca.
1951 Il s'installe à Casablanca. Il s'est fait remarquer pendant la période du Ramadan à la grande mosquée de la nouvelle médina.
22 Rabi' II 1372 H
10 Décembres 1952
Il est arrêté de nouveau à Casablanca chez son ami Mohamed Al-Hamdâwî
27/01/1953 Il est placé en résidence forcée à Tinjdad.
1372 - 1373 H
1952 - 1953
Il commence à écrire son ouvrage : Mou'taqal Al-Sahrâ'
18/01/1954 Il est placé en résidence forcée à Aghbalou N-Kerdous.
29/06/1954 L'arrêté de mise en résidence forcée, n°38/54 DSP du 18/01/54 est abrogé.
1374 H / 1954 Al-Mokhtâr, au cours de la même année, choisit pour son état civil le nom de Rida Allah.
17/12/1955 Il est nommé ministre des Affaires Religieuses dans le le premier gouvernement formé par Embarek Bekkaï
27/10/1956 Il est nommé membre du conseil consultatif de la Couronne et cadi des palais royaux. Il exerce ses fonctions sous les gouvernements de  Embarek Bekkaï, Ahmed Balafrej, Abdellah Ibrahim et Bahnini M'hamed.( 13 novembre 1963 au 19 août 1964)
1960 Il publie son premier ouvrage : Souss Al-'Aâlima
Entre 1960 et 1963 Il imprime Al-Ma'soul , son encyclopédie de vingt volumes
1383 H / 17nouvembre1963 Al-Mokhtâr meurt à la suite d'un accident de voiture du retour de Marrakech vers fin Octobre.
Il est enterré dans le cimetière des Chouhada, près de la tombe du martyr Allal ben Abdellah.



16/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres