MAROC VOYAGES TOURISME

Argents

Argent, banques, change

Monnaie

La monnaie marocaine est le dirham. En septembre 2006, 11 dirhams (Dh) valaient environ 1 euro. Attention, les choses ne sont pas aussi simples : au souk, les petites sommes sont données en riels (1 dirham = 20 riels, autrement dit 1 riel = 5 centimes marocains). Donc si l'on vous annonce 600 pour le prix d'un vêtement, pas de panique, ça ne fait que 30 dirhams, soit environ 3 euros !


Change

Ne changez jamais dans la rue, surtout à Marrakech. Les changeurs ont des techniques très au point pour vous rouler. Toutes les grandes banques ont un bureau de change, ainsi que les grands hôtels. Les cours sont à peu près identiques partout.

- Les chèques de voyage et les billets de banque en euros sont acceptés dans toutes les banques du Maroc, ainsi que dans les hôtels. Pour les chèques de voyages, se munir d'une photocopie de la preuve d'achat.
- Enfin, en cas de besoin urgent d'argent liquide (perte ou vol de billets, chèques de voyage, cartes de crédit), vous pouvez être dépanné en quelques minutes grâce au système Western Union Money Transfer.
Pour cela, demandez à quelqu'un de vous déposer de l'argent en euros dans l'un des bureaux Western Union. Les correspondants en France de Western union sont La Poste et tous les bureaux de change du Crédit Commercial de France.

Cartes de paiement

Elles sont acceptées dans la plupart des établissements importants (hôtels, restaurants, magasins) et dans la plupart des stations-service. Se méfier toutefois de certains commerçants qui vous taxent d'un supplément pour cause de frais si vous voulez payer avec votre carte. En fait, ils vous font payer leurs frais car ils doivent téléphoner au centre de Casa ou de Rabat pour s'assurer que votre compte n'est pas sur une liste rouge. Attention à l'arnaque pratiquée parfois avec le « fer à repasser » : votre carte servira à imprimer deux facturettes.

Distributeurs automatiques

Il existe dans les grands centres des distributeurs automatiques permettant de retirer des dirhams avec carte. Il est cependant recommandé de retirer de l'argent pendant les heures d'ouverture des banques, ce qui permet de demander l'intervention d'un préposé en cas de non-fonctionnement. Pour chaque retrait, une taxe de 2 %, complétée d'une partie fixe de 3,50 à 5 €, sera débitée sur votre compte bancaire.

Bakchich

À l'origine, qui se perd un peu dans la nuit des temps, le bakchich était le cadeau de bienvenue, en signe d'hospitalité et d'amitié. Aujourd'hui, le bakchich s'est vulgarisé, car employé à tort et à travers. Ne donner que pour un service rendu et le faire en fonction du salaire moyen officiel, qui est de 1 800 dirhams par mois. Et lorsque vous refusez, faites-le avec le sourire.

Budget

La vie au Maroc est beaucoup moins onéreuse qu'en France. On peut, si l'on voyage à l'économie, prévoir un budget de 40 euros environ par jour pour deux personnes (soit approximativement 440 Dh). En prévoyant le double, on pourra descendre dans des hôtels confortables, s'asseoir à de bonnes tables et passer des vacances dans d'excellentes conditions. La vie de pacha !

Restaurants

Nous avons classé les restaurants en cinq catégories :

- Très bon marché : moins de 50 Dh (soit moins de 5 euros).
- Bon marché : moins de 80 Dh (moins 8 euros).
- Prix moyens : moins de120 Dh (moins de 12 euros).
- Chic : de 120 Dh à 200 Dh (de 12 à 20 euros).
- Très chic : au-delà de 200 Dh (plus de 20 euros).

Hôtels

- Très bon marché : moins de 100 Dh (moins de 10 euros).
- Bon marché : de 100 à 160 Dh (de 10 à 16 euros ).
- Prix moyens : de 160 à 320 Dh (de 16 à 32 euros).
- Chic : de 320 Dh à 500 Dh (de 32 à 50 euros).
- Très chic : au-delà de 500 Dh (au-delà de 50 euros).

Achats

Contrefaçon

Le Maroc est l'un des premiers producteurs mondiaux d'articles contrefaits. Le seul problème est que ces objets de luxe sont des imitations interdites en France, et qu'ils vous vaudront une amende sévère à la douane.

Les coopératives d'État

Elles sont situées dans les centres artisanaux. On paie parfois un peu plus cher que dans les souks, mais on est sûr de ne pas se faire rouler sur la qualité.

Les produits

- Les épices, les produits exotiques et la toilette : le fliou : (en arabe), herbe qui se roule et se fume quand on est enrhumé. Le ghassoul, pour la vie des cheveux (sorte d'argile qui les fortifie). Le souak, écorce de noyer qui sert à se nettoyer les dents (remplace la brosse et le dentifrice). Le khôl, lave l'œil de toutes les impuretés. Le sanouge (en arabe), graines de la nigelle, calme le rhume et la sinusite. Des petits pots en terre cuite recouverts d'une substance à base de coquelicot qui sert de rouge à lèvres. L'ambre gris parfume le thé et calme aussi certaines douleurs. Le musc, sécrétion des glandes de la civette, utilisée comme parfum. La cantharide, coléoptère, utilisée autrefois comme aphrodisiaque et abortif. Ras el hannout : composé d'un mélange de 13 épices que l'on utilise en cuisine. Le henné, pour teindre les cheveux et la peau.
- Zoulis tapis, mon ami : il existe deux sortes de tapis au Maroc : les citadins et les montagnards. Leur fabrication est surveillée par un organisme d'État, et des prix officiels sont établis au mètre carré. L'étiquette orange garantit un tapis de qualité « extra supérieure » (360 000 points au m2), la bleue désigne un tapis de qualité supérieure, la verte indique une qualité courante, alors que la jaune est réservée à la qualité moyenne.
- Les plateaux et la dinanderie : il existe des plateaux de cuivre martelé, de cuivre gravé et de cuivre ciselé.
- Le cuir : tout le cuir est du mouton ou de la chèvre ! Il est très bon marché mais la qualité n'est pas géniale.
- Les étains, les poinçons : signe distinctif de qualité à exiger : ils doivent être frappés d'une mouche au fond.
- Les minéraux et les fossiles : le Maroc est un paradis pour la géologie. Les pierres constituent de jolis souvenirs à rapporter. Attention, le plus gros pourcentage des minéraux et fossiles vendus est faux.
- Les bijoux et l'orfèvrerie : 90 % des bijoux vendus au Maroc proviennent d'Inde, d'Indonésie ou du Niger. Les bijoux dits touaregs sont en argent (théoriquement...). Les pièces anciennes sont rares.
- Les poteries : on trouve un peu partout un grand choix de faïences et de céramiques décorées d'émaux vitrifiés. Les pièces les plus réputées sont les faïences de Fès.
- Les couvertures en laine : les couvertures parfaites sont quasiment opaques. Le second grand critère de qualité est la matière première.
- Le bois travaillé : c'est à Essaouira que l'ébénisterie et la marqueterie sont les plus remarquables.
- La vannerie : couffin, sacs, corbeilles, dessous de plats et chapeaux. Très originales sont aussi les panières berbères. À Inezgane, à la sortie d'Agadir, on trouve de nombreux objets en roseau : fauteuils, suspensions, etc., pour un prix dérisoire.



08/08/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres