MAROC VOYAGES TOURISME

Youssef Ben Tachefine

Google
 

Youssef Ben Tachefine

Youssef Ibn Tachfin (1006-1106) (arabe: íæÓÝ Èä ÊÇÔÝíä), aussi nommé Yussuf Ibn Tashfine premier roi de la dynastie berbère des Almoravides, qui règnera sur le Maroc, la Mauritanie, le Sénégal, une grande partie de l'Espagne et du Portugal et l'ouest de l'Algérie jusqu'en 1147. En 1062, il fait édifier la ville de Marrakech, qui donnera bien plus tard son nom au Maroc.

 

Youssef Ben Tachfine continue les travaux d'édification de la ville , fore les puits, favorise la tenue hebdomadaire d'un grand marché rural, organise une armée à laquelle il incorpore des chrétiens et des Noirs, met sur pied une administration, crée un atelier monétaire… .
Lors du retour de campagne d'Abou Baker en 1072, réclamant ce qui lui était dû, Youssef Ben Tachfine envoya à son trop confiant cousin quelques présents en lui signifiant qu'il gardait le reste… Abour Baker s'en retourna paisiblement au Niger où il mourut en 1087. Commandeur des croyants,
Youssef dote Marrakech de ses remparts et en fait une cité fortifiée de laquelle il se lance à la conquête du nord du Maroc et du sud de l'Espagne à l'appel des princes arabes d'Espagne menacé par la reconquête chrétienne d'Alphonse VI et du Cid lesquels seront défait à la bataille de Zellaca. Maître de l'Espagne musulmane, Youssef importe la civilisation andalouse - les arts et l'architecture, à Marrakech. A sa mort en 1106, Marrakech est la capitale d'un royaume immense, pacifié et immensément riche. Sa renommée intellectuelle s'accroît jusqu'à Paris et Rome avec l'avènement d'Ali Ben Youssef, le fils de Youssef qui hérite de l'empire à l'âge de 23 ans, et qui Andalou de cœur et d'esprit, s'entoure des plus grands savants de l'époque. Sur les instructions d'Ali, un ingénieur du nom d'Abdallah Ben Younès, transpose les système perse des khettaras, réseau souterrain de canaux d'irrigation, et assurer à Marrakech et à ses alentours une alimentation en eau fiable.
A son décès en 1143, Ali laissera 2 fils : Tachfine Ben Ali qui régnera 2 courtes années, et l'enfant roi Ichaq Ben Ali qui sera exécuté sur l'ordre d' Abd El Moumen, après plusieurs jours d'hésitation, lors de la terrible prise de Marrakech en 1147 par les Almohades.

De l'œuvre architecturale Almoravide, il ne reste à Marrakech que de rares vestiges: les Almohades, puis 7 siècles plus tard les Alaouites, ayant détruit l'essentiel des réalisations de leurs prédécesseurs : les puits des khettaras dans les alentours de Marrakech, et une magnifique coupole: la Qoubba (@) à proximité de la mosquée, qui abrite un bassin monumental à ablutions.

Précédé par Youssef Ibn Tachfin Suivi par
Abu Bakr Ibn Omar
Almoravides
Ali Ben Youssef



07/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres