MAROC VOYAGES TOURISME

SM le Roi Mohamed VI salue les efforts déployés par l'observatoire national des droits de l'enfant

SM le Roi Mohamed VI salue les efforts déployés par l'observatoire national des droits de l'enfant
 
Marrakech le : 02/06/2006
 

SM le Roi Mohammed VI a salué les efforts déployés par l'observatoire national des droits de l'enfant sous la présidence de SAR la Princesse Lalla Meryem. Dans un message adressé aux participants à la 11-ème édition du congrès national des droits de l'enfant, qui a entamé ses travaux vendredi à Marrakech, le souverain a rendu hommage à son altesse royale pour l'attachement constant et le suivi vigilant dont elle fait preuve en vue de la concrétisation des engagements du royaume en faveur de l'enfance. Voici le texte intégral du message royal dont lecture a été donnée par SAR la Princesse Lalla Meryem : "Louange à dieu. Prière et salut sur le prophète, sa famille et ses compagnons. Mesdames, messieurs. Il nous plaît de nous adresser à vous, à l'occasion de la célébration, par notre pays, de la journée nationale de l'enfant, sous la présidence de notre illustre soeur, son altesse royale la Princesse Lalla Meryem, présidente de l'observatoire national des droits de l'enfant. A cet égard, nous tenons à rendre hommage à son altesse pour l'attachement constant et le suivi vigilant dont elle fait preuve en vue de la concrétisation des engagements de notre pays en faveur de l'enfance. Nous saluons également les efforts déployés par l'observatoire en la matière, et qui lui ont valu de recevoir l'hommage des organismes régionaux et internationaux voués à la protection de l'enfant et à la promotion de ses droits. Il est de bon augure que la onzième session du congrès national des droits de l'enfant coïncide avec le premier anniversaire du lancement de l'initiative nationale pour le développement humain, par laquelle nous entendons combattre la pauvreté et les différentes formes d'exclusion et de marginalisation et améliorer les conditions de vie des populations vulnérables. Pour atteindre cet objectif, de nombreux projets de développement sont mis en oeuvre dans le cadre du Maroc de l'unité et de la solidarité, où toutes les composantes de la société oeuvrent en parfaite synergie pour stimuler l'esprit d'initiative et l'action participative, en vue de bâtir une citoyenneté positive permettant à chacun de vivre librement et dignement. La tenue de cette session marque assurément la volonté de pérenniser l'action engagée au terme de deux années de concertations larges et soutenues, dont on doit le succès à chacun des acteurs qui se sont employés à cerner les contours d'un plan national pour le Maroc de demain. Mesdames, messieurs. Certains phénomènes pervers comme la déperdition scolaire, le travail des enfants et la maltraitance dont ils pourraient être l'objet, constituent autant d'entraves réelles à nos ambitieux plans de développement. En fait, ces phénomènes constituent une réelle source d'inquiétude, qui exige de chacun de s'employer sérieusement à trouver les moyens susceptibles de garantir la protection de l'enfant et de préserver ses droits, conformément aux législations nationales, que nous avons veillé à harmoniser avec les conventions internationales en la matière. A ce propos, nous tenons à saluer les efforts que l'observatoire national des droits de l'enfant déploie, en étroite collaboration avec ses différents partenaires, pour mettre en place les mécanismes d'une coordination rigoureuse entre toutes les associations concernées. Il s'agit, en effet, de mettre en application le plan d'action national décennal pour l'enfance et d'oeuvrer à sa réussite dans le cadre d'une stratégie bien définie, fondée sur une approche rigoureuse et un usage rationnel des ressources informatiques. Ces instruments permettront d'assurer le suivi de l'action associative à travers le royaume et de la renforcer au moyen d'un réseau national des associations s'intéressant à la situation de l'enfance. Il sera ainsi possible d'aplanir les obstacles à la mise en oeuvre de nos ambitieux plans en faveur de nos enfants. Nous appelons l'observatoire national des droits de l'enfant à oeuvrer sans relâche pour remédier aux différents problèmes qui se posent et favoriser, par conséquent, la promotion et la protection des droits de l'enfant. Nous exhortons, parallèlement, tous les acteurs nationaux, pouvoirs publics, société civile et secteur privé, à tirer parti de l'expérience d'avant-garde que notre pays compte à son actif en matière d'action participative et de solidarité sociale. Il s'agit, en effet, de faire aboutir les différents programmes du plan national en la matière, dans le cadre d'un projet de société cohérent, bâti avec le concours de chacun. En agissant ainsi, vous aurez, une fois de plus, et à l'instar de vos assises nationales précédentes, confirmé votre sens des responsabilités et votre patriotisme sincère. Puisse dieu guider vos pas et couronner de succès vos actions. Wassalamou alaikoum warahmatoullahi wabarakatouh ".



07/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres