MAROC VOYAGES TOURISME

Signature d'un avenant à l'accord cadre

Google
 

Signature d'un avenant à l'accord cadre "MDA" liant le Maroc et la Banque mondiale

 
Washington, 23/10/07 - Le Maroc et la Banque mondiale ont signé lundi à Washington un avenant à l'accord cadre "Master Derivatives Agreement" ou accord maître de dérivés (MDA), conclu entre les deux parties en 2004, pour permettre au Maroc l'utilisation des instruments de couverture de risques de change et de taux d'intérêt pour les prêts mobilisés auprès des créanciers autres que la Banque mondiale.

L'avenant a été signé par MM. Zouhair Chorfi, Directeur du Trésor et des finances extérieures au ministère de l'Economie et des finances, et Kenneth G.Lay, vice-président et trésorier de la Banque Mondiale, en marge des assemblées annuelles des institutions de Bretton Woods tenues dans la capitale américaine.

Lors de la cérémonie de signature, M. Chorfi a indiqué qu'avec la conclusion de cet avenant le Maroc sera en mesure d'obtenir de meilleures conditions en matière d'opérations de couverture par rapport à celles qu'il pourrait avoir en allant directement sur le marché.

Il a précisé qu'avec toute la documentation juridique mise en place, le Maroc dispose actuellement d'un arsenal juridique complet pour poursuivre avec vigueur la mise en oeuvre de sa politique en matière de gestion active de la dette extérieure visant l'optimisation des risques liés à cette dernière, notamment les risques de taux d'intérêt et de change.

Le Directeur du Trésor a remercié, à cette occasion, la Banque mondiale qui, en agissant également en tant qu'intermédiaire sur le marché financier international pour les prêts non-BIRD, permettra au Maroc de profiter de sa cote de crédit triple A et de l'expérience qu'elle a acquise de longue date sur ce marché.

Les deux parties ont assuré que la conclusion de cet avenant vient renforcer les relations de coopération, déjà excellentes, entre le Maroc et la Banque mondiale.

Le Maroc a été parmi les premiers emprunteurs à signer avec la Banque mondiale un "Master Derivatives Agreement" qui permet d'utiliser une variété de produits de couverture aidant les pays signataires de tels accords à gérer les risques financiers inhérents à leur portefeuille de dettes et à réduire leur vulnérabilité à la volatilité des marchés financiers.

Les accords "MDA" ouvrent la possibilité d'accéder à toute une panoplie de produits de gestion de risque, y compris les échanges monétaires, les échanges de taux d'intérêt, les taux plafonnés et les échanges de marchandises.


 
MAP


28/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres