MAROC VOYAGES TOURISME

LIXUS

LIXUS

C'est ici, dans le jardin des Espérides, qu'Hercule a cueilli les pommes d'or, accomplissant le onzième des douze travaux de la Légende.

Lixus est située sur une colline qui domine la plaine. Le site est à environ 3 km de l'Océan et de l'embouchure de l'oued Loukkos. Il est inclus dans le périmètre urbain de la ville de Larache .
Au nord,
Lixus est entouré de collines qui elles-mêmes sont bordées au nord et à l'est d'une forêt de chênes liège. Le site a été fouillé de façon continue de 1948 à 1969. Dans les années soixante, Lixus a été assez bien mise en valeur grâce à quelques restaurations et consolidations. En 1989, suite au colloque international qui a réuni de nombreux savants, spécialistes, historiens et archéologues de la Méditerranée autour de l'histoire et l'archéologie de Lixus, le site a été en partie clôturé. Un énorme travail a été entrepris sur l'étude des mosaïques du site qui constituent un très riche ensemble.
Outre les vestiges intéressants à découvrir telles les mosaïques dont une de soixante mètres représentant le Dieu Neptune, les ensembles monumentaux actuellement dégagés sont :

- une enceinte
- Le quartier des temples où l'acropole comprend plusieurs temples antiques, des thermes d'époque romaine, une maison d'époque islamique et une mosquée.
- Un théâtre-amphithéâtre et des thermes
- Un quartier d'habitat d'époque romaine
- Un quartier d'habitat d'époque préromaine
- Un ensemble industriel d'usines de salaisons ( l'un des plus importants de l'occident méditerranéen).

La chronologie du site s'échelonne, dans l'état actuel de la recherche, de l'époque phénicienne (VIIIème s. Av. J.-C.) au XIIème siècle après J.-C.
Lixus s'étend sur une superficie d'environ 75 hectares. Les zones fouillées constituent environ 20 % de la superficie totale du site. Les monuments sont souvent conservés sur des hauteurs allant de 50 cm à 3 mètres. 80 % du site restent à explorer.

La dernière grande découverte date d'Août 99
les restes d'une ferme romaine
Une équipe d'archéologues marocains ont mis à jour les restes d'une ferme romaine près de l'embouchure du Loukkos, dont la construction remonterait au 1er siècle. L'activité de la ferme aurait été liée a la culture de l'olivier ou de la vigne. La ferme aurait été détruite vers le IIIeme ou IVeme siècle lors d'une guerre. En effet, les archéologues ont trouvé sur les mêmes lieux des fers de lance, des javelots et des boules en pierre qui auraient servi pour les lance-pierres et catapultes. La ferme a été construite sur une nécropole datant de la période située entre les VI et le IVeme siècles avant JC. Lors d'une fouille archéologique effectuée entre le 18 juin et le 22 juillet de la même année, l'équipe découvrait une tombe construite en pierre taillée et recouverte de grandes dalles. Cette tombe comprend des accessoires funéraires, une assiette et une louche en bronze, déposées près du crâne du mort et, à ses pieds, une grande jarre en terre cuite. Certains os du squelette ont été peints en ocre rouge, indiquant que le mort appartenait à une catégorie sociale supérieure comme en témoignent la valeur des objets funéraires et les soins apportes à sa sépulture.

amphithéâtre

fabrique pour le garum (sauce)

 

 

 

Initiatives de mise en valeur

 
La Société Marocaine d'Archéologie et du Patrimoine s'interesse à la valorisation du site. Elle a, entre autres actions, empêché la construction d'un ensemble industriel en contrebas, dans une zone archéologique non encore dégagée et qui pourrait être le port de la ville. L'Association a également initié des fouilles et des prospections archéologiques dans la région urbaine. Toutefois, faute de moyens, ces recherches n'ont pas été suivies. Lixus est propriété de l'Etat. C'est une zone archéologique protégée par la loi sur le patrimoine archéologique et naturel dite loi 22-80.

source : MAP



18/12/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres