MAROC VOYAGES TOURISME

les problèmes que rencontre l'oued sebou au cours de son voyage

Caractérisation physico-chimique et étude écotoxicologique des eaux et des sédiments de surface des Oueds Fès et Sebou (Maroc)

L'Oued Sebou est l'une des ressources en eau les plus importantes du Maroc; pourtant, il est parmi les fleuves les plus pollué de toute la région car il est soumis aux rejets des eaux usées domestiques et industrielles.
Afin d'évaluer l'état de l'auto épuration de l'Oued Sebou, nous avons procédé à une caractérisation des eaux et des sédiments de surface en deux périodes, la première s'est déroulée pendant la saison pluviale (fin octobre, début novembre 2003) et la deuxième pendant la saison sèche (juillet 2004). Deux sites de références ont été pris en considération pour l'échantillonnage : un sur l'Oued Fès, affluent de l'Oued Sebou et une source de la pollution de ce dernier et l'autre sur l'Oued Sebou en amont de la confluence avec l'Oued Fès. Ce travail comprend une évaluation de la qualité physico-chimique des eaux, une caractérisation de la pollution métallique des eaux et des sédiments de surface ainsi qu'une évaluation de leurs qualités écotoxicologiques. Une estimation de la matière organique ainsi qu'une analyse granulométrique des sédiments, ont été établi pour mettre en relation la variation spatiale des teneurs en métaux lourds et la distribution granulométrique des sédiments.
Les métaux lourds ont été déterminés par une torche à plasma couplée à un spectromètre de masse (ICP-MS) et l'évaluation des risques écotoxicologiques a été révélée par les bioessais sur une algue d'eau douce (Pseudokirchneriella subcapitata) et sur un rotifère (Brachionus calycyflorus)
Les résultats ont montré que les eaux de l'Oued Sebou sont très polluées, particulièrement au niveau de la confluence avec l'Oued Fès. Cette pollution se manifeste, par une augmentation des indicateurs de la pollution (DCO, DBO5, carbone organique, ammonium et orthophosphate), un taux d'oxygénation pratiquement nul et des concentrations élevées en métaux lourds, particulièrement en chrome et en nickel (respectivement 81.9 et 32.7 µg/L). Une amélioration de la qualité de ce cours d'eau est notée dans les stations en aval de la confluence (quelques dizaines de kilomètres). Cependant les teneurs en métaux lourds accumulées au niveau des sédiments constituent un risque de contamination des eaux en cas de leur remobilisation et en conséquence des effets néfastes pour les organismes pourraient apparaître.
Les réponses obtenues par les tests écotoxicologiques indiquent un potentiel toxique, des échantillons d'eaux et des extraits des sédiments. Les sites les plus toxiques sont situés au niveau de l'Oued Fès et à sa confluence avec l'Oued Sebou.
Les apports de l'Oued Fès demeurent la source principale de la pollution de l'Oued Sebou. En effet, la qualité des eaux de l'Oued Fès est très mauvaise car ses eaux sont anoxiques, chargées en matière organique et en nutriments et fortement polluées en métaux toxiques, en particulier en chrome (99.07 µg/L) et en nickel (151 µg/L).
Sans un contrôle des rejets des charges polluantes et des métaux lourds déversés dans l'Oued Sebou, la capacité auto-épuratrice de la rivière s'avère insuffisante au niveau de la confluence des deux Oueds.
Mots clés : Sebou; Fès; pollution; Métaux lourds; eau; sédiments; Toxicité, auto-épuration

une étude faite par :

Karima QUAISSE 2005.  DIPLOME EN SCIENCES NATURELLES DE L'ENVIRONNEMENT - Universités de Genève et de Lausanne



11/03/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres