MAROC VOYAGES TOURISME

Les civilisations Antiques du Maroc

Les Civilisations Antiques du Maroc

L'époque phénicienne
La tradition littéraire rapportée par Pline l'Ancien situe le début de la présence phénicienne sur les côtes marocaines vers la fin du XIIème siècle av. J.-C., en plaçant Lixus en tête des première fondations d'occident. Cependant, les traces archéologiques d'une occupation phénicienne ne dépassent pas le premier tiers du VIIIème siècle. A côté de Lixus, Mogador, considérée comme le point le plus extrême en occident, était très fréquentée à l'époque phénicienne. Les recherches récentes ont amplement enrichit la carte du Maroc à cette époque par la découverte de nouveaux sites notamment sur le littoral méditérranéen.

L'époque punique
Au Vème siècle av. J.-C., Hannon, l'explorateur carthaginois entreprit un périple le long des côtes marocaines, au cours duquel il fonda de nombreuses colonies. L'influence carthaginoise se fait sentir à travers les rites funéraires et la diffusion de la langue punique. Dès le IIIème siècle av. J.-C., la cité maurétanienne de Volubilis est gouvernée par un collège de suffètes à l'exemple de Carthage.

L'époque maurétanienne
La plus ancienne mention d'un roi maure remonte à la deuxième guerre punique en 206 av. J.-C., lorsque le roi Baga assura au roi humide Massinissa, une escorte de 4000 cavalier. L'histoire de ce royaume ne commence à s'éclaircir qu'à partir de la fin du second siècle av. J.-C. avec la progression des intérêts de Rome pour cette partie de l'Afrique. En 25 av. J.-C., Rome installa le prince Juba II à la tête du Royaume. Après l'assassinat du roi Ptolémée par l'empereur Caligula en 40 ap. J.-C. le royaume de Maurétanie est annexé à l'empire romain.

 

    L'EPOQUE ROMAINE
    Après la création de la province de Maurétanie tingitane, Rome entreprit un large programme d'aménagement urbain sur des cités de création autochtone (Tamuda, Tanger, Zilil, Banasa, Thamusida, Volubilis, Sala..) et créa de nouveaux petits centres essentiellement à vocation militaires. A cette époque le Maroc connut une ouverture économique importante sur les circuits commerciaux de Méditerranée. En 285, l'administration romaine se retira de la partie sud de la province (au sud du Loukkos) en ne conservant que deux centres: Sala et Mogador. A partir du Vème siècle , l'ensemble de la province est évacué.



26/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres