MAROC VOYAGES TOURISME

Le savant, jurisconsulte et référence en la matière

Le savant, jurisconsulte et référence en la matière

l'Imam Malek, l'Imam de la ville sainte de Médine, ce 'alem et jurisconsulte incomparable avait de nombreuses qualités intellectuelles, religieuses et humaines enracinées en sa propre personne, faisant de lui un modèle à suivre.

Durant toute sa vie, Malek, que Dieu ait son âme, était, de l'avis de tous, le plus grand érudit parmi ses contemporains. On le considérait comme étant l'Imam des ouléma et des docteurs de la Loi dont il était le modèle et l'exemple à suivre tant au niveau de la religion qu'au niveau de la science juridique. Ainsi, le Qadi 'Iyâd confirme-t-il ses qualités  en ces termes: «Tout homme équitable ne peut que reconnaître le rang élevé atteint par Malek dans le domaine de la charia, des sciences du Coran et de la Tradition. Il était, sans conteste, l'Imam des Musulmans! Il était le maître absolu des traditionnistes aussi bien pour les questions controversées que pour celles ayant fait l'unanimité. Nul ne peut en disconvenir, même parmi ceux qui ne partageaient pas son avis, à part certaines personnes ou un fanatisme aveugle. Il avait, certes, représenté le modèle à suivre en matière de Tradition; il avait été le premier à élaborer des ouvrages de haute perfection, y faisant figurer titres et chapitres, y colligeant et regroupant les propos du Prophète selon les thèmes, si bien qu'il fut un parfait précurseur pour ses successeurs. Il fut le premier à avoir traité des hadiths isolés du Prophète (Gharib al hadith) dont il a abordé plusieurs dans son ouvrage principal «AI Mouwatta'»»  [1] .

On retrouve ce constat du Qadî 'Iyâd, qui fut repris et largement développé par les générations successives des oulémas, chez ses prédécesseurs. Ainsi ibn Hormoz, le maître de Malek, a dit à son sujet qu'il fut le plus docte de son temps [2] . Soufyân ibn 'Ouyayna, à son tour, a affirmé que «Malek était le plus docte du Hijâz ; il représentait l'argument de son époque et le flambeau de toute la communauté. Plus que sa personne, c'était essentiellement l'enseignement et les traditions qu'il avait rapportées que nous quêtions le plus». [3]

Ibn Mahdi a dit de Malek: «il avait la mémoire la plus infaillible de son époque, il ne se trompait jamais sur les propos du Prophète» [4] ; et d'ajouter: «Nul sur terre n'a mémorisé les propos du Prophète mieux que Malek» [5] . Il le considèrait, en matière d'érudition en sciences religieuses et en science des déductions de règles comme le maître de Aboû Hanîfa [6] . Ibn al Moubârak a dit de son côté : «Si on me demandait de choisir un Imam à la tête des imams, j'opterais, certes, pour Malek» [7] .

Son disciple, l'Imam Ach-Châfi'i disait de lui: «Malek est mon maître, il m'a inculqué la science. Nul n'a été plus doux à mon égard que lui. Je fais de lui mon avocat auprès d'Allah. Lorsqu'on on évoque les oulémas en tout lieu, Malek est parmi eux l'unique étoile étincelante, grâce à sa mémoire infaillible, à sa maîtrise des sciences et à ses vertus humaines»
[8] .

L'Imam Ahmed ibn Hanbal, a classé Malek en matière de sciences religieuses avant les Imams al Awza'i, Athawri AI-Layth, Hammad ibn Zayd et AI Hakam en disant: «Il est en effet l'Imam incontesté en Traditions rapportées et, il en est de même, pour ce qui est du Droit (déduit de la char'ia)» [9] .

Ibn Mou'în a dit de son côté: «Malek représente une grâce de Dieu accordée à Ses créatures. Il est, par excellence, l'imam dont les mérites sont unanimement reconnus de tous.» [10]

Bien des légistes, des traditionnistes, des maîtres parmi les siens, ainsi que ses pairs et ses disciples lui reconnaissent tous une grande autorité en matière de Droit, de Traditions et de sciences de la Loi.

Même les témoignages des émirs et des califes vont dans le même sens. Ainsi, le calife Abasside Aboû Ja'far al Mansour le présenta comme étant le plus savant en terre d'lslam [11]. Hâroûn Ar-Rachîd de son côté fit à son sujet la déclaration suivante: «Je n'ai jamais rencontré plus instruit que lui» [12] . Le Qadî 'Iyâd, à ce propos, avait réuni de nombreux témoignages de grands oulémas tous unanimes à reconnaître les grands mérites, l'immense savoir et le rang élevé occupé par Malek en matière de Droit et de jurisprudence (déductions de dispositions et de règles) [13] [4] .

Lire également:

- L'Imam Malek : savant, mufti et grand professeur.

- Le pieux dont l'âme éprouvait la crainte révérencielle de Dieu.



01/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres