MAROC VOYAGES TOURISME

L'HISTOIRE

L'HISTOIRE

L’histoire de Tanger commence avec la mythologie grecque et les 12 travaux d’Hercules. La légende indique qu’il y aurait vécu dans des grottes situées à proximité de la ville.

Tanger fût très tôt fréquentée par les Phéniciens et les Carthaginois avant de tomber dans la dépendance de Rome.

Vers la fin du 3éme siècle, Tanger (Tingis) succéda à Volubilis comme capitale de la Maurétanie Tingitane. Elle fut occupée Au 5ème siècle par les Vandales et ensuite rattachée au 6ème siècle à l’empire byzantin.

Prise par le général Omeyyade Moussa Ibnou Noussair en 705, elle servit de tremplin dès 711 à Tarik Ibnou Zyad et ses troupes pour la conquête de l’Espagne.

Pendant les 5 siècles qui suivirent, les dynasties Marocaines, les arabes d’Egypte de Tunisie et d’Espagne se disputèrent sa souveraineté. Du 11ème au 13mes siècle successivement les dynasties marocaines en sont maître : Almoravides, Almohades et Mérinides, jusqu’au 15 et 16ème siècle où les puissances étrangères l’occupent en alternance portugais d’abord et ensuite espagnols et anglais.


Après un long siège c’est la dynastie Alaouite qui récupère Tanger en 1684 sous le règne du prestigieux Souverain Moulay Ismaïl.

En 1844 Les français prennent Tanger et démantèlent les fortifications. En 1925, le statut définitif de zone franche est signé par les puissances internationales.

Le 10 avril 1947, Le Sultan Mohammed V, prononce à Tanger le premier discours qui fait référence à un Maroc unifié et indépendant rattaché à la nation arabe.

En 1956, avec l’indépendance, la conférence de Fédala (actuelle Mohammedia) rend définitivement Tanger au Maroc. Actuellement le port de Tanger est toujours doté d’une zone franche


Tanger, de par sa position géographique, est la première porte d'accès au Maroc. Elle a toujours été convoitée pour avoir été la résidence du corps diplomatique et un axe stratégique pour les échanges commerciaux.

Tanger, ville cosmopolite, a offert aux ressortissants internationaux venant jouir des privilèges de son statut de ville internationale, un cadre de vie unique où vivaient en coexistence harmonieuse, marocains, européens, américains de toutes confessions.
Afin de servir les délégations étrangères, des écoles internationales ont été créées, telles que la mission française, l'école américaine ou l'école espagnole.

La beauté de la ville, ses infrastructures, sa position géostratégique ont fait et font de Tanger le paradis de liberté dans lequel les habitants peuvent concilier travail et détente.



28/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres