MAROC VOYAGES TOURISME

Historique

Historique

Le parti créé au début des années 70 a toujours été chapeauté par l'ex-Premier ministre et premier secrétaire du parti Mr Ahmed Osman. Ce parti a donc bénéficié du record de longévité du gouvernement Osman, qui a duré 7 ans, pour développer une forte base électorale, mais suite au bilan d'abord important puis très mitigé du gouvernement Osman, ce parti n'est plus revenu a la tête de la Primature. Néanmoins, ce parti a participé depuis 1981 à plusieurs gouvernement de coalition anti-gauche, puis au gouvernement d'alternance formant ainsi une coalition centriste.

Chronologie

  • Ahmed Osman nommé premier ministre pour la période de 1972-1979, et Mohammed Haddou Chiguer nommé ministre de l´intérieur pour la période de 1973-1976 ont conduit la Marche Verte en 1975. Ahmed Osman a présidé le parlement durant deux législature (1984-1992).
  • Suite aux élections législatives de 1977, création d'un groupe parlementaire composé de 167 députés sans appartenance politique au sein de la chambre des représentants.
  • 1978 ce groupe constitué d'élites économiques et intellectuelles lance une réflexion collective en vue de créer un nouveau courant politique plaidant pour l'instauration d'une démocratie sociale.
  • Octobre 1978 création officielle du Rasseblement National des Indépendants (R.N.I) sous la présidence de Ahmed Osman.
  • Le parti compte tenu de ses orientations politiques appelant à une application effective et à une responsabilisation de tous les acteurs politiques, a participé au Gouvernement d'alternance en 1998 et continue d'occuper des postes ministériels au sein de l'actuel gouvernement.
  • Le parti a connu une scission donnant naissance au Parti national-démocrate (P.N.D) en 1981, mais continue à occuper les devants de l'échiquier politique national avec une forte présence au niveau de la première et la deuxième chambre dont il assure la présidence actuellement.

Nouvelle ère

Ahmed Osman a été renversé en avril 2007 suite a un coup de force mené par une partie du bureau politique mécontente de la gestion des affaires. Le RNI a organisé un congrès le 21-22-23 mai qui a abouti sur l'élection de Mustapha Mansouri, actuel ministre de l'emploi, face à Mustapha Oukacha.

Mansouri, donné perdant au tout début des tractations a bénéficié d'une campagne de presse très favorable mais aussi du ralliement providentiel de l'ancien ministre des droit de l'Homme, Aoujar, après que celui-ci ait retiré sa candidature à la présidence du parti.

Présentation du parti

Le RNI peine depuis l'amorce de l'ère de démocratisation à effacer l'image de "parti de l'administration" qui lui a été affublée durant le régime de Hassan II. Ce parti essaie depuis 1997 et surtout depuis 2002 de se positionner clairement comme étant un parti de droite modérée libérale économiquement et prônant la démocratie. Cependant, l'action et la volonté des instances centrale du parti est souvent entachée par des affaires de corruption électorale ou par le bilan médiocre des élus locaux et notamment ruraux. Le parti espère quand même obtenir un bon score aux élections législatives de 2007 qui lui permettrait de se maintenir au gouvernement.



04/10/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres