MAROC VOYAGES TOURISME

Histoire du Maroc -> Le proctectorat français et espagnol

Avant que le Maroc ne passe sous le pouvoir des puissances étrangères, un conflit failli éclater. En effet, les espagnols, les français mais aussi les allemands jusque alors pauvre en colonies, désiraient prendre le contrôle du Maroc. L'empereur Guillaume II visitant Tanger Le Maroc présente en effet l'avantage d'avoir de riches terres mais en plus de cela, c'est un endroit stratégique, puisque au nord, il est possible de controler le détroit de Gibraltar. Etonnant mais vrai, les anglais ne s'interessaient pas au pays et je n'en connaissais pas les raisons, peut-être par ce qu'ils avaient déjà la pointe de Gibraltar... Les espagnols quand à eux, sont juste à côté, et les français possèdent déjà l'Algérie depuis 1830, et la maurétanie au sud (Afrique occidentale). De plus, la France compte bien faire du maghreb une zone d'influence française, ces derniers cherchent au même moment à dominer la Tunisie, au désaroi de l'Italie. Guillaume II, empereur de la Prussie, sentant que la balance ne penche pas de son côté, fait un coup de force et accoste dans le port de Tanger, voulant démontrer à ses ennemis que lui aussi a l'intention d'avoir le Maroc. C'est une nouvelle crise diplomatique, mais la France qui tient beaucoup au Maroc, signe le traité de Gibraltar, qui stipule que le Maroc reviendra bien à la France et l'Espagne, en échange de cela, la France donne le cameroun à l'Allemagne. L'annecdote est que la France récuperera cette région à la rédition de l'Allemagne en 1918 ! Le maréchal Lyautey En 1912, à la signature du protectorat, le Maroc fut divisé en trois parties, deux espagnoles (au nord et au sud) et une française, au centre. Je ne parlerai que de la zone française, ne connaissant rien de l'autre. L'influence française au Maroc était déjà très forte et nombreux étaient les colons habitant déjà le pays. Malgrè l'accord du protectorat avec le sultan en place, une rebellion menée par Abdelkrim, menaçait les interêts espagnols dans le nord du pays et l'armée était incapable d'y faire face. Les français profitaient donc, de cet evenement pour s'approprier plus de terre vers le nord avec l'accord des espagnols et se débarassaient du meneur. Dès lors, Lyautey fut nommé résidant général du Maroc, c'était l'homme de la situation. Très habile, respectueux des traditions mauresques, il interdit l'accès au mosquée aux non musulmans (Le Maroc est le seul pays musulman dans ce cas à ma connaissance). Le port de marchandises Casablanca en 1913 Au delà de cela, il entreprit de grands travaux économiques, par exemple l'expansion de Casablanca (qui ne comptait pas plus de 600 habitants avant 1900), la construction de son port qui en fait aujourd'hui le coeur du Maroc. Si vous lisez des textes rédigés par les nationalistes marocains, l'histoire du Maroc pendant le protectorat se réduit à raconter les révoltes des marocains face au colonisateur, oubliant ainsi tout ce qu'a pu apporter la France au Maroc. Bien sur, je comprends ce discours, et serais le premier à ne pas raconter autre choses que la resistance française durant l'occupation allemande en 39-45. Toutefois, sachez que lorsque les colons sont arrivés dans la contrée marocaine, certains terrains n'étaient que caillasse, friches. Leur travail a été rude pour en faire une terre fertile dont profitent aujourd'hui les agriculteurs marocains... Les habitations étaient construites de façon rudimentaire, bois, terre et les français ont batis des batiments de pierre, offrant des infrastructures de qualité, tant au point de vue utiles que artistiques. Les officiers français entreprenent le ralliement des tribus à la France Les efforts de la France ne se limite pas là. Le pays n'est pas réellement unifiés, et ce sont les caids qui dirigent chacun leur région, comme au moyen-age, en France, lorsque les nobles régnaient sur leur région. Les tribus sont donc ralliés une à une à la France et je me doute aussi que les rebellions telle que celle d'Abdelkrim sont réglées dans le sang. Le résultat est l'unification de tous les habitants du Maroc sous le pouvoir de la France et en même temps du Sultan En effet, le principe du protectorat est de dominer une région tout en laissant du pouvoir à l'ancien meneur, ici le sultan (il faut aussi être aveugle pour ne pas se rendre compte qu'au Maroc, comme partout, le sultan était une marionette de la France).



06/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres