MAROC VOYAGES TOURISME

Commentaires de quelques savants sur les miracles scientifiques du Coran:

Commentaires de quelques savants sur les miracles scientifiques du Coran:

Le texte qui suit comprend les commentaires de quelques savants1 sur les miracles scientifiques du Coran. 

1)  Le docteur T. V. N. Persaud est professeur d'anatomie, de pédiatrie, et d'obstétrique-gynécologie et des sciences de la reproduction à l'université du Manitoba à Winnipeg, Manitoba, Canada.  Il y a été le président du Département d'anatomie pendant 16 ans.  Il est très reconnu dans son domaine.  Il est l'auteur ou l'éditeur de 22 manuels et il a publié plus de 181 articles scientifiques.  En 1991, il a reçu le prix le plus distingué attribué dans le domaine de l'anatomie au Canada, le J.C.B., Grand Prix de l'Association canadienne des anatomistes.  Lorsqu'on l'interrogea sur les miracles scientifiques du Coran, qu'il a étudiés, il déclara ce qui suit:             

"D'après ce qu'on m'a dit, Mohammed était un homme très ordinaire.  Il ne savait pas lire et ne savait pas écrire; c'était un illettré.  Et nous parlons d'un homme qui a vécu il y a plus de douze [en fait plutôt quatorze] siècles.  Alors vous avez quelqu'un d'illettré qui fait, à propos des sciences naturelles, de profondes déclarations qui sont étonnament exactes.  Et personnellement, je ne vois pas comment cela pourrait relever du simple hasard.  Il y a trop d'exactitudes et, comme le docteur Moore, je n'ai pas de difficulté à accepter l'idée que c'est une inspiration divine, ou une révélation, qui l'a amené à faire ces déclarations." 

Le professeur Persaud a inclus quelques versets coraniques et hadiths du prophète Mohammed dans certains de ses ouvrages.  Il a également présenté ces versets et hadiths du prophète Mohammed dans diverses conférences.     

2)  Le docteur Joe Leigh Simpson est président du Département d'obstétrique-gynécologie, professeur d'obstétrique-gynécologie, et professeur de génétique humaine et moléculaire au Baylor College of Medicine, à Houston, Texas, États-Unis.  Auparavant, il était professeur d'obstétrique-gynécologie et président du Département d'obstétrique-gynécologie à l'Université du Tennessee à Memphis, Tennessee, États-Unis.  Il a aussi été président de la Société américaine de Fertilité.  Il a reçu plusieurs prix, dont, en 1992, le prix de la reconnaissance du public décerné par l'Association des professeurs d'obstétrique-gynécologie.  Le professeur Simpson a étudié les deux hadiths suivants du prophète Mohammed :                

{Dans chacun d'entre vous, tous les éléments de votre création sont rassemblés dans l'utérus de votre mère en l'espace de quarante jours...}

{Si l'embryon dépasse le stade de quarante-deux jours, Dieu lui envoie un ange qui le façonne et crée son ouïe, sa vue, sa peau, sa chair et ses os...}

Il a beaucoup étudié ces deux paroles du prophète Mohammed ; il a remarqué qu'en effet, les quarante premiers jours constituent un stade que l'on peut clairement distinguer des autres stades dans la genèse de l'embryon.  Il a été particulièrement impressionné par la parfaite exactitude de ces paroles du prophète Mohammed .  Et, au cours d'une conférence, il a émis l'opinion suivante: 

"Donc les deux hadiths (paroles du prophète Mohammed ) que nous avons retenus nous fournissent un calendrier très précis du développement embryologique général durant les quarante premiers jours.  Comme les autres conférenciers en ont fait la remarque à plusieurs reprises, ce matin, ces hadiths n'ont pu être révélés sur la base des connaissances scientifiques qui étaient disponibles à l'époque où ils ont été écrits...  Il s'ensuit, je crois, que non seulement il n'y a aucun conflit entre la génétique et la religion, mais qu'en fait, la religion peut guider la science en apportant des révélations aux approches scientifiques traditionnelles.  Et il y a, dans le Coran, des déclarations dont le caractère véridique a été démontré des siècles plus tard, ce qui prouve que les connaissances scientifiques que l'on retrouve dans le Coran proviennent de Dieu.".

3)  Le docteur E. Marshall Johnson est professeur émérite d'anatomie et de biologie liée au développement à l'université Thomas Jefferson à Philadelphie, Pennsylvanie, États-Unis.  Il y a été, pendant 22 ans, professeur d'anatomie, président du Département d'anatomie, et directeur de l'Institut Daniel Baugh.  Il a également été président de la Société de Tératologie.  Il est l'auteur de plus de 200 publications.  En 1981, au cours de la Septième Conférence Médicale à Dammam, en Arabie Saoudite, le professeur Johnson déclara, lors de son exposé sur son travail de recherche:

     "Résumé: le Coran décrit non seulement le développement externe, mais met aussi l'accent sur les stades internes, les stades à l'intérieur de l'embryon, c'est-à-dire les stades de sa création et de son développement, et il met l'accent sur des faits importants reconnus par la science contemporaine."

Il a dit également: " En tant que scientifique, je ne m'occupe que de choses que je peux clairement voir.  Je suis capable de comprendre l'embryologie et la biologie liée au développement.  Je suis capable de comprendre les mots du Coran qui me sont traduits.  Comme l'exemple que j'ai donné tout à l'heure, si je vivais à cette époque-là, tout en sachant ce que je sais aujourd'hui, et que je voulais décrire les choses, je serais incapable de les décrire de la façon dont elles ont été décrites.  Je ne vois pas comment on pourrait réfuter l'idée voulant que cet individu, Mohammed, a dû prendre ses informations quelque part.  Donc je ne vois rien, ici, qui vienne contredire le concept selon lequel ses paroles ont été prononcées sous l'influence d'une intervention divine."

4)  Le docteur William W. Hay est un scientifique maritime très connu.  Il est professeur de sciences géologiques à l'Université du Colorado à Boulder, Colorado, États-Unis.  Auparavant, il était le doyen de la Rosenstiel School of Marine and Atmospheric Science à l'Université de Miami à Miami, Floride, États-Unis.  Après une discussion avec le professeur Hay au sujet des passages du Coran traitant de faits récemment découverts sur les mers et océans, il dit:

    "Je trouve très intéressant que ce genre d'information se retrouve dans les écritures anciennes du Coran, et je n'ai aucun moyen de savoir d'où elles peuvent venir, mais je crois qu'il est extrêmement intéressant qu'elles soient là, et que ces travaux se poursuivent pour découvrir la signification de certains passages."  Et quand on l'interrogea sur la provenance du Coran, il répondit: "Et bien, je crois qu'il vient de l'Être divin."

5)  Le docteur Gerald C. Goeringer est directeur de programme et maître de conférences d'embryologie médicale au Département de biologie cellulaire de l'École de médecine de l'Université Georgetown à Washington DC, États-Unis.  Au cours de la Huitième Conférence Médicale saoudienne à Riyadh, en Arabie Saoudite, le professeur Goeringer a déclaré ce qui suit lors de son exposé sur son travail de recherche:

     "Un nombre relativement peu élevé de ayahs (versets coraniques) comprennent une description assez détaillée du développement humain, à partir du moment de l'union des gamètes à l'organogenèse.  Aucun autre document aussi clair et complet sur le développement humain, incluant la classification, la terminologie et la description, n'avait existé auparavant.  Dans la plupart, sinon dans tous les exemples, cette description précède de plusieurs siècles les rapports écrits sur les divers stades du développement embryonnaire et foetal enregistrés dans la littérature scientifique traditionnelle."

6)  Le docteur Yoshihide Kozai est professeur émérite à l'Université de Tokyo à Hongo, Tokyo, Japon, et il a déjà été directeur de l'Observatoire astronomique national à Mitaka, Tokyo, Japon.  Il a déclaré:

"Je suis très impressionné de trouver des informations astronomiques véridiques dans le Coran.  Nous, astronomes modernes, avons concentré nos efforts pour arriver à comprendre de très petites parties de l'univers.    Parce qu'en utilisant des télescopes, nous ne pouvons voir que de petites parties du ciel sans avoir une vision générale de l'univers tout entier.  Donc, en lisant le Coran et en répondant aux questions, je crois que je peux trouver une nouvelle façon de faire des recherches sur l'univers."

7)  Le professeur Tejatat Tejasen est le président du Département d'anatomie à l'Université Chiang Mai en Thaïlande.  Auparavant, il était doyen de la Faculté de médecine de la même université.  Au cours de la Huitième Conférence Médicale saoudienne à Riyadh, en Arabie Saoudite, le professeur Tejasen se leva et déclara:

"Durant les trois dernières années, je me suis intéressé au Coran...  D'après mes études et ce que j'ai appris au cours de cette conférence, je crois que tout ce qui a été rapporté dans le Coran il y a quatorze siècles est la vérité, qui peut être prouvée par des moyens scientifiques.  Comme le prophète Mohammed ne pouvait ni lire ni écrire, Mohammed est nécessairement un messager qui a transmis cette vérité, qui lui a été révélée à titre d'édification par celui qui est le Créateur.  Ce Créateur est Dieu.  Par conséquent,  je crois qu'il est temps, pour moi, de déclarer La ilaha illa Allah, il n'y a pas d'autre dieu qui mérite d'être adoré en dehors de Dieu, Mohammadour rasoulou Allah, Mohammed est le messager (prophète) d'Allah (Dieu).  Finalement, j'aimerais présenter mes félicitations pour la très réussie et excellente organisation de cette conférence... Cette conférence m'a beaucoup apporté du point de vue scientifique et religieux, et j'ai eu  l'occasion de rencontrer plusieurs scientifiques très connus et de me faire plusieurs nouveaux amis parmi les participants.  Et la chose la plus précieuse que j'ai gagnée en venant à cette conférence est La ilaha illa Allah, Mohammadour rasoulou Allah, et d'être devenu musulman."

Après tous ces exemples de miracles scientifiques du Coran que nous venons de voir, et tous ces commentaires de savants à ce sujet, posons-nous les questions suivantes:

n  N'est-ce qu'un hasard si toutes ces informations scientifiques récemment découvertes ont été mentionnées dans le Coran, qui a été révélé il y a plus de quatorze siècles? 

n  Ce Coran a-t-il pu être écrit par Mohammed ou par n'importe quel autre être humain?        

La seule réponse possible est que ce Coran est nécessairement la parole de Dieu, révélée par Lui.


Les secrets du coran ( Harun Yahia)

Introduction

Nombreux sont ceux qui ne croient pas au Coran bien qu'ils prétendent être des croyants fidèles. Ils poursuivent des illusions toutes leurs vies durant et vivent dans des contradictions et des insuffisances, refusant d'adopter le Coran en tant que guide. Cependant, seul le Coran fournit la connaissance véridique à l'homme et contient les secrets de la création de Dieu dans sa forme la plus vraie et plus pure. Toute information non fondée sur le Coran et qui est en contradiction avec ses versets est un leurre et une illusion. Par conséquent, ceux qui n'adhèrent pas au Coran vivent dans un état d'hallucination ici-bas et seront condamnés au châtiment éternel dans l'au-delà.

En dehors des prières, des ordres, des interdits et des critères moraux élevés qui sont décrits dans le Coran, Dieu communique beaucoup de secrets à l'humanité. Un œil attentif peut en témoigner pendant toute sa vie. Aucune source en dehors du Coran ne renferme ces secrets. Le Coran est l'unique source de ces secrets, que les hommes, quel que soit leur degré d'intelligence, d'éducation et de perspicacité, ne pourraient jamais trouver ailleurs.

Le fait que certains peuvent saisir les messages cachés dans le Saint Livre alors que d'autres en sont inconscients est un autre secret créé par Dieu. Ceux qui ne recherchent pas ces secrets révélés dans le Coran, vivent dans la détresse et la difficulté. Et de façon ironique, ils n'en connaissent jamais les raisons. Par ailleurs, ceux qui apprennent ces secrets du Coran mènent une vie facile et joyeuse. C'est parce que le Coran est clair, facile et suffisamment simple à comprendre pour quiconque le veut. Dieu déclare ce qui suit dans le Coran:

Ô gens! Certes, une preuve évidente vous est venue de la part de votre Seigneur. Et Nous avons fait descendre vers vous une lumière éclatante. Alors ceux qui croient en Allah et qui s'attachent à Lui, Il les fera entrer dans une miséricorde venue de Lui, et dans une grâce aussi. Et Il les guidera vers Lui dans un chemin droit. (Sourate Ennissa - 4, versets 174-175)

Cependant, la majorité des gens, bien que capables de résoudre les problèmes les plus compliqués, de comprendre et de mettre en pratique les philosophies les plus complexes et les plus ambiguës, ne saisissent pas la clarté et la simplicité du Coran. Comme ce livre l'explique, cela est en lui-même un grand mystère. Incapables de saisir la nature temporaire de la vie sur terre, ces personnes se rapprochent chaque jour d'une mort inévitable. Les secrets révélés dans le Coran sont une grâce pour les croyants alors qu'ils sont cause d'un châtiment pour les incroyants dans ce monde et dans l'au-delà. Dieu rapporte cette vérité dans les versets suivants:

Nous faisons descendre du Coran, ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants. Cependant, cela ne fait qu'accroître la perdition des injustes. (Sourate El Isra - 17, verset 82)

Ce livre traite de certains sujets dans des versets que Dieu a révélés à l'humanité comme un secret. Celui qui s'intéresse aux secrets révélés dans ces versets se doit de rechercher les buts divins cachés dans les événements et de les évaluer à la lumière du Coran. C'est alors que les gens se rendront compte avec émotion que les secrets du Coran dominent leurs vies ainsi que celles des autres.

Dès que l'on se réveille dans la matinée, les manifestations de ces secrets créés par Dieu nous sont visibles. Pour être capable de les voir, l'homme doit être attentif, se tourner vers Dieu et réfléchir. Ainsi, il se rend compte que sa vie ne dépend guère des lois que beaucoup de gens adoptent de façon préjudiciable et qu'en réalité la seule véritable autorité appartient à Dieu et que les lois sont celles de Dieu. C'est un secret très important. Il n'y a aucun bien dans plusieurs règles et pratiques que la majorité des hommes ont considérées comme des vérités absolues pendant des siècles. Ces personnes sont complètement leurrées. La vérité est révélée dans le Coran. Quiconque le lit sincèrement, évalue les événements à la lumière du Coran et de la foi et vit en tant qu'ami véritable de Dieu, verra clairement ces secrets. Cela le conduira à mieux comprendre que Dieu est le Seul à avoir pouvoir sur chaque être humain, chaque cœur et chaque pensée. C'est ce que Dieu nous indique dans les versets suivants:

Nous leur montrerons Nos signes dans l'univers et en eux-mêmes, jusqu'à ce qu'il leur devienne évident que c'est cela (le Coran), la vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute chose? Ils sont dans le doute, n'est-ce pas, au sujet de la rencontre de leur Seigneur? C'est Lui certes qui embrasse toute chose (par Sa science et Sa puissance). (Sourate Foussilat - 41, versets 53-54)

Dieu répond à toutes les prières

Dans le Coran, Dieu, le Tout-Puissant, le Clément et le Miséricordieux révèle qu'Il est proche de l'homme et qu'Il répond à ses invocations. Voici l'un des versets qui y fait mention:

Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi… alors Je suis tout proche: Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés. (Sourate El Baqara - 2, verset 186)

Comme précisé dans ce verset, Dieu est proche de tout le monde. Il a la connaissance de ce que nous souhaitons, de nos sentiments, de nos pensées, d'une parole prononcée, d'un mot chuchoté et même de ce qui est profondément caché dans les pensées de l'homme. De ce fait, Dieu entend et sait qui s'adresse à Lui et qui L'invoque. C'est la bénédiction de Dieu sur l'humanité et une manifestation de Sa miséricorde, de Sa grâce et de Son pouvoir illimités.

Dieu est le Détenteur de la force et de la connaissance infinies. Il est le Possesseur de tout l'univers. De ceux qui apparaissent les plus puissants à ceux qui sont immensément riches, des magnifiques corps célestes au minuscule animal vivant dans les profondeurs de la terre, tous les êtres, tous les objets appartiennent à Dieu et tout est entre "Ses mains" et sous Sa volonté.

Une personne qui a foi en cette vérité peut prier Dieu pour tout ce qu'elle veut et espérer que son Seigneur lui réponde. Par exemple, celui qui est victime d'une maladie incurable recourra sûrement à toutes les méthodes de soins médicaux. Cependant, sachant que Dieu seul redonne la santé, il Lui fait des prières pour se rétablir. D'un autre côté, celui qui s'inquiète pour quoi que ce soit peut prier Dieu pour le soulager et pour qu'Il l'éloigne de tous les soucis. Celui qui affronte des difficultés en accomplissant une tâche peut se tourner vers Dieu pour s'en libérer. Il est possible de prier Dieu pour d'innombrables sujets: pour être guidé vers le droit chemin, pour entrer dans le paradis avec d'autres croyants, pour une meilleure compréhension du paradis, de l'enfer et du pouvoir divin, pour avoir une bonne santé et pour tout autre besoin. Le messager de Dieu, que la paix soit sur lui, dit à ce sujet:

"Voulez-vous que je vous donne une arme qui vous protégera contre le mal des ennemis et accroîtra votre force?" Ils ont dit: "Oui, Ô Messager de Dieu." Il a dit: "Invoquez jour et nuit votre Seigneur, car la 'prière' est l'arme du croyant."1

Notons qu'il y a un autre secret révélé dans le Coran, qui mérite ici d'être mentionné. Comme Dieu le précise dans le verset, "l'homme appelle le mal comme il appelle le bien, car l'homme est très hâtif." (Sourate El Isra - 11, verset 11). Toutes les prières de l'homme ne sont pas bénéfiques pour lui. Par exemple, une personne peut demander à Dieu plus de biens et de richesse pour l'avenir de ses enfants. Mais il est possible que Dieu ne voie aucun bien dans cette demande. Il se pourrait fort que la prospérité détourne leurs enfants de la voie de Dieu. Dans ce sens, Dieu entend l'appel de cette personne et y répond de la meilleure manière. Ou alors une personne peut L'invoquer pour ne pas rater un rendez-vous. Mais il se pourrait qu'il lui est préférable d'arriver en retard et, au lieu du rendez-vous convenu, rencontrer une personne qui lui sera bénéfique pour son éternité. Dieu sait cela et Il répond à sa prière non pas comme elle a souhaité mais de la meilleure manière qui soit. C'est-à-dire que Dieu entend cette personne, mais s'Il n'y voit aucun bien pour elle dans ses invocations, Il crée ce qui est meilleur pour elle. Cela constitue un secret très important.

Quand les prières semblent demeurer sans réponse, les personnes qui ne connaissent pas ce secret supposent que Dieu n'a pas entendu leur appel. C'est en effet une croyance pervertie de l'ignorance parce que "Dieu est plus près de lui que sa veine jugulaire" (Sourate Qaf - 50, verset 16). Il connaît chaque mot, chaque pensée et chaque instant de la vie d'un homme. Même lors de notre sommeil, Dieu sait ce qui se passe dans nos rêves. C'est Dieu qui crée tout. Par conséquent, chaque fois qu'il s'adresse à Dieu, l'homme doit se rendre compte qu'Il accueillera sa prière comme un acte d'adoration et croire qu'Il répondra à son appel au moment le plus approprié et créera ce qui est meilleur pour lui.

La prière, qui est une forme de culte, est également un cadeau précieux de la part de Dieu à l'humanité: Dieu permet à l'homme, par la prière, d'atteindre tout ce qu'Il considère comme bon et bénéfique. Dieu affirme l'importance des prières dans le verset suivant:

Dis: "Mon Seigneur ne se souciera pas de vous sans votre prière; mais vous avez démenti (le Prophète). Votre [châtiment] sera inévitable et permanent. (Sourate El Fourqan - 25, verset 77)

Dieu répond aux prières de ceux qui sont dans la détresse et le besoin

On comprend mieux la proximité de Dieu et combien on a besoin de Lui en tant que serviteur dans les moments de prière, car alors on se rend compte combien on est faible et humble devant Lui, et que personne ne peut fournir une aide en dehors de Lui. La sincérité et la franchise dans la prière dépendent de l'importance de notre besoin. Par exemple, tout le monde prie Dieu pour la paix dans le monde. Cependant, celui qui se trouve désespérément au milieu d'une guerre prierait Dieu plus sincèrement et humblement. De façon similaire, ceux qui se trouveraient sur un bateau, au milieu d'un orage ou dans un avion qui menace de tomber en panne, Le prieraient humblement. Ils seraient sincères et soumis dans leur prière. Dieu parle de cela dans un verset:

Dis: "Qui vous délivre des ténèbres de la terre et de la mer?" Vous l'invoquez humblement et en secret: "S'Il nous délivre de ceci, nous serons du nombre des reconnaissants." (Sourate El En'am - 6, verset 63)

Dans le Coran, Dieu ordonne à l'homme de prier avec humilité:

Invoquez votre Seigneur en toute humilité et recueillement et avec discrétion. Certes, Il n'aime pas les transgresseurs. (Sourate El A'araf - 7, verset 55)

Dans un autre verset, Dieu déclare qu'il répond aux appels des gens opprimés et nécessiteux:

N'est-ce pas Lui qui répond à l'angoissé quand il L'invoque, et qui enlève le mal, et qui vous fait succéder sur la terre, génération après génération, - y a-t-il donc une divinité avec Allah? C'est rare que vous vous rappeliez! (Sourate Enneml - 27, verset 62)

Certes, il ne faut pas nécessairement être face à la mort pour implorer Dieu et L'invoquer. Ces exemples sont cités afin de faire comprendre aux gens l'état d'esprit dans lequel ils doivent se trouver pour prier sincèrement et comment ils se tourneraient vers Dieu au moment de la mort, un moment où ils ne peuvent plus être insouciants. Les croyants qui sont, de tout cœur, dévoués à Dieu, se rendent compte de leurs faiblesses et se tournent sincèrement vers Lui, se sentant dans le besoin, même s'ils ne sont pas face à la mort. C'est une caractéristique importante qui les distingue de ceux qui ne croient pas ou qui ont une foi faible.

Ne pas établir de restrictions dans la prière

Une personne peut tout demander à Dieu, dans les limites de ce qui est licite (halal). Comme nous venons de le dire, Dieu est le seul Gouverneur et Propriétaire de l'univers entier; s'Il le veut, Il accorde à l'homme tout ce qu'il désire. Quiconque se tourne vers le Seigneur et L'invoque doit croire à la puissance de Dieu qui est capable de tout et "être ferme dans la supplication" comme notre Prophète, que la paix soit sur lui, a dit.2 Il doit aussi savoir qu'il Lui est facile d'accomplir tous nos souhaits et qu'Il exauce la prière d'une personne s'il y a en cela un bien pour elle. Les prières des prophètes et des vertueux évoqués dans le Coran constituent un exemple aux croyants quant à ce qu'ils peuvent implorer de Dieu. Le Prophète Zacharie, que la paix soit sur lui, a, par exemple, prié Dieu pour un héritier agréable. Sa prière a été exaucée malgré la stérilité de son épouse:

Lorsqu'il invoqua son Seigneur d'une invocation secrète, et dit: "Ô mon Seigneur, mes os sont affaiblis et ma tête s'est enflammée de cheveux blancs. [Cependant], je n'ai jamais été malheureux [déçu] en te priant, ô mon Seigneur. Je crains [le comportement] de mes héritiers après moi. Et ma propre femme est stérile. Accorde-moi, de Ta part, un descendant qui hérite de moi et hérite de la famille de Jacob. Et fais qu'il Te soit agréable, ô mon Seigneur." (Sourate Maryam - 19, versets 3-6)

Dieu a répondu à la prière du Prophète Zacharie et lui a annoncé le Prophète Yahya. Le Prophète Zacharie s'est étonné à la nouvelle d'un fils puisque son épouse était stérile. La réponse de Dieu au Prophète Zacharie révèle un secret que les croyants doivent toujours garder à l'esprit:

Et [Zacharie dit]: "Ô mon Seigneur, comment aurai-je un fils, quand ma femme est stérile et que je suis très avancé en vieillesse?" [Allah] lui dit: "Ainsi sera-t-il!" Ton Seigneur a dit: "Ceci m'est facile. Et avant cela, Je t'ai créé alors que tu n'étais rien." (Sourate Maryam - 19, versets 8-9)

Plusieurs autres prophètes, dont les prières ont été exaucées, sont cités dans le Coran. Le Prophète Noé (Nouh) a, par exemple, demandé à Dieu d'infliger un châtiment à son peuple qui s'était égaré, malgré ses efforts pour les guider sur le droit chemin. En réponse à sa prière, un châtiment douloureux les a atteints, qui est aussi mentionné dans le récit. Le Prophète Job (Ayoub), que la paix soit sur lui, a imploré son Seigneur en raison de sa maladie, disant: "Le mal m'a touché. Mais Toi, Tu es le plus miséricordieux des miséricordieux!" (Sourate El Embiya - 21, verset 83). La réponse à la prière du Prophète Job est rapportée dans le Coran:

Nous l'exauçâmes, enlevâmes le mal qu'il avait, lui rendîmes les siens et autant qu'eux avec eux, par miséricorde de Notre part et en tant que rappel aux adorateurs. (Sourate El Embiya - 21, verset 84)

Dieu a répondu au Prophète Salomon (Souleyman), que la paix soit sur lui, qui L'a invoqué: Il dit: "Seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d'un royaume tel que nul après moi n'aura de pareil. C'est Toi le grand Dispensateur". (Sourate Sâd - 38, verset 35) et Dieu lui a accordé une grande puissance et richesse.

Ainsi, ceux qui prient doivent garder à l'esprit le verset "Quand Il veut une chose, Son commandement consiste à dire: 'Sois', et c'est." (Sourate Ya-Sin -36, verset 82). Tout est donc facile pour Dieu; Il entend et connaît chaque prière.

Dieu accorde des bénédictions dans ce monde à ceux qui les désirenT

mais ils souffriront d'une grande perte dans l'au-delà

Les désirs de ceux qui n'ont pas une profonde crainte de Dieu dans leur cœur et qui manquent d'une foi sincère en l'au-delà visent à ce monde. Ils ambitionnent la richesse, les biens et le statut seulement pour la vie ici-bas. Dieu nous informe que ceux qui ne désirent que la vie de ce monde n'auront aucune récompense dans l'au-delà. Les croyants, d'autre part, font des invocations pour ce monde et pour l'au-delà puisqu'ils croient que la vie future est aussi certaine et proche que la vie présente. Dieu dit dans le verset suivant:

… Mais il est des gens qui disent seulement: "Seigneur! Accorde-nous [le bien] ici-bas!" - Pour ceux-là, nulle part dans l'au-delà. Et il est des gens qui disent: "Seigneur! Accorde-nous belle part ici-bas, et belle part aussi dans l'au-delà; et protège-nous du châtiment du Feu!" Ceux-là auront une part de ce qu'ils auront acquis. Et Allah est prompt à faire rendre compte. (Sourate El Baqara - 2, versets 200-202)

Les croyants aussi prient pour avoir une bonne santé, de la richesse, la connaissance et le bonheur. Cependant, toutes leurs prières visent à la satisfaction de Dieu et au bien de la religion. Ils demandent la richesse pour s'en servir dans la voie de Dieu. Dieu cite l'exemple du Prophète Salomon dans le Coran, qui Lui a demandé des biens sans précédents pour le but noble de les utiliser dans la cause de Dieu, d'inviter les gens à la religion de Dieu et de L'invoquer.

Dieu a exaucé cette prière particulière de Salomon, lui a accordé un grand royaume sur terre et l'a récompensé par les bénédictions de l'au-delà. D'autre part, Dieu accepte aussi les souhaits de ceux qui aspirent seulement à la vie ici-bas, pourtant une punition douloureuse les attend dans l'au-delà. Ils ne bénéficieront d'aucune des bénédictions de ce monde dans l'au-delà.

Cet aspect important est signalé dans le Coran:

Quiconque désire labourer [le champ] de la vie future, Nous augmenterons pour lui son labour. Quiconque désire labourer [le champ] de la présente vie, Nous lui en accorderons de [ses jouissances]; mais il n'aura pas de part dans l'au-delà. (Sourate Echoura - 42, verset 20)

Quiconque désire [la vie] immédiate, Nous nous hâtons de donner ce que Nous voulons, à qui Nous voulons. Puis, Nous lui assignons l'enfer où il brûlera méprisé et repoussé. (Sourate El Isra - 17, verset 18)

Dieu augmente Ses bénédictions à ceux qui sont reconnaissants

Tout homme a besoin de Dieu à chaque instant de sa vie. De l'air que l'on respire jusqu'à la nourriture que l'on consomme, de la capacité d'utiliser les mains jusqu'à la faculté de parler, de trouver un abri à être dans un état d'esprit joyeux, l'homme a toujours besoin des dons que Dieu lui attribue. Encore que la majorité des gens ne perçoivent pas qu'ils sont faibles et indigents auprès de leur Seigneur. Ils supposent que tout se passe spontanément ou qu'ils acquièrent tout ce qu'ils possèdent par leurs propres efforts. C'est une grande erreur, aussi bien qu'une ingratitude sérieuse envers Dieu. Nombreux sont ceux qui remercient d'autrui même pour un cadeau insignifiant mais qui passent toutes leurs vies en ignorant les bénédictions innombrables que Dieu leur accorde. Cependant, la générosité de Dieu à l'égard de l'homme est tellement abondante que l'on ne pourra jamais la dénombrer. Dieu rapporte dans un verset:

Et si vous comptez les bienfaits d'Allah, vous ne saurez pas les dénombrer. Car Allah est pardonneur, et miséricordieux. (Sourate Ennahl - 16, verset 18)

Malgré ce fait, la plupart des gens ne rendent pas grâce à Dieu pour ces bénédictions. La raison de cette attitude est racontée dans le Coran. Satan qui a pris l'engagement de faire dévier les hommes de la voie de Dieu, a dit que son but est de rendre les gens ingrats envers leur Seigneur. Les propos défiants de Satan soulignent l'importance de faire preuve de gratitude envers Dieu:

"Puis je les assaillirai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et, pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants." "Sors de là", dit (Allah,) "banni et rejeté. Quiconque te suit parmi eux... de vous tous, J'emplirai l'Enfer". (Sourate El A'araf - 7, versets 17-18)

Les croyants, d'autre part, conscients de leurs faiblesses et humbles devant Dieu, Lui sont reconnaissants pour chacun de Ses bienfaits. La richesse et les biens ne sont pas les seules bénédictions pour lesquelles les croyants rendent grâce à Dieu. Sachant que Dieu est le Possesseur de toutes choses, les croyants expriment leur reconnaissance pour la bonne santé, la beauté, la connaissance, la sagesse, l'amour de la foi et la haine de l'incroyance, la compréhension, la clairvoyance, la perspicacité et la puissance. Ils remercient Dieu d'avoir été guidés sur le droit chemin avec les autres croyants. Un beau paysage, leurs affaires facilitées, un accomplissement de leurs souhaits, de très bonnes nouvelles, une conduite respectueuse ainsi que toutes les autres bénédictions poussent immédiatement les croyants vers leur Seigneur, les font exprimer leur reconnaissance et réfléchir à Sa miséricorde et à Sa compassion.

Une récompense attend les croyants pour leur haute moralité. C'est un autre secret révélé dans le Coran; Dieu augmente Ses bénédictions sur les gens reconnaissants. Par exemple, Dieu accorde plus de santé et de force à ceux qui Lui rendent grâce pour la bonne santé et la force qu'ils détiennent. Dieu accorde plus de connaissance et de biens à ceux qui Lui sont reconnaissants pour leur savoir ou leur richesse. C'est parce que ce sont des personnes sincères qui se contentent de ce que Dieu leur donne et pour lesquelles Il est le meilleur ami. Ce secret est livré dans le Coran:

Et lorsque votre Seigneur proclama: "Si vous êtes reconnaissants, très certainement J'augmenterai [Mes bienfaits] pour vous. Mais si vous êtes ingrats, Mon châtiment sera terrible." (Sourate Ibrahim - 14, verset 7)

Rendre grâce est également un signe de la proximité de l'homme à Dieu et de son amour pour Lui. Les gens reconnaissants ont la perspicacité et la capacité à percevoir les beautés et les bénédictions créées par Dieu. Le messager de Dieu, que la paix soit sur lui, a dit:

Quand Dieu vous donne des biens, le bonheur de la bénédiction et du don de Dieu doit se refléter sur vous.3

D'autre part, une personne incroyante ou ingrate verra seulement les imperfections et les défauts même dans le plus bel environnement, et sera malheureuse et mécontente. En effet, conformément au but divin de la création de Dieu, de telles personnes tombent toujours sur des événements apparemment défavorables et des situations désagréables. D'autre part, Dieu accorde davantage Ses générosités et Ses bénédictions à ceux qui sont sincères et perspicaces.

Le fait que Dieu augmente Ses bénédictions à ceux qui sont reconnaissants est l'un des secrets du Coran. Cependant, il faut noter que la sincérité est indispensable pour être reconnaissant. Exprimer sa gratitude sans se tourner sincèrement vers Dieu et sans sentir la miséricorde et la compassion infinies de Dieu, ne visant qu'à impressionner les gens, ne serait que pure fourberie. Dieu, qui connaît les cœurs, est témoin de ce manque de sincérité. Ceux qui nourrissent des intentions insincères peuvent les cacher aux autres, mais pas à Dieu. De telles personnes peuvent rendre grâce de manière affectée quand il n'y a aucune affliction, mais en temps de difficultés, elles peuvent aisément faire preuve d'ingratitude.

Il faut également noter que les vrais croyants restent reconnaissants envers Dieu même dans les conditions les plus difficiles. Celui qui réfléchit de façon superficielle peut croire à la diminution de certaines bénédictions dont les croyants jouissent. Cependant, ceux qui croient savent saisir l'aspect positif de chaque événement et de chaque situation, et savent trouver du bien dans chaque incident. Par exemple, Dieu nous informe qu'Il mettra les hommes à l'épreuve par la peur, la faim et la diminution des biens et des personnes. Dans une telle situation, les croyants se réjouissent et se montrent reconnaissants, espérant que Dieu les récompense par des jardins de délices en échange de leur fidélité. Ils savent que Dieu n'impose à personne de charge supérieure à sa capacité. Ils sont patients et reconnaissants en raison de leur fermeté et soumission à leur Seigneur. Par conséquent, c'est une qualité évidente des croyants de montrer l'attachement constant et la soumission, et Dieu promet d'augmenter Ses bénédictions sur Ses serviteurs reconnaissants dans la vie ici-bas et dans l'au-delà.

Les secrets de la soumission au destin et de la confiance en Dieu

Mettre sa confiance en Dieu est un attribut particulier aux croyants qui ont la foi profonde, qui peuvent apprécier la puissance de Dieu et qui sont proches de Lui. D'importants secrets et bénédictions gisent dans le fait de se résigner à la volonté divine. La résignation à Dieu implique une soumission et une confiance en Dieu et au destin qu'Il a créé. Dieu a créé tous les êtres, les animaux, les plantes, ainsi que les objets inorganiques, chacun avec son propre but ou destin.

Le Soleil, la Lune, les mers, les lacs, les arbres, les fleurs, une fourmi minuscule, une feuille qui tombe, une simple particule de poussière sur votre bureau, une pierre qui roule sous votre pied en marchant, la chemise que vous avez achetée voilà dix ans, la pêche dans votre réfrigérateur, votre mère, votre père, vos proches, vos amis de l'école primaire, vous-même - bref tout a été prédéterminé des millions d'années auparavant selon un décret assigné par Dieu. Le destin de chaque être est écrit dans un livre. Le moment de la mort de tous les êtres, la minute où une feuille tombe, le temps où la pêche dans votre réfrigérateur commence à pourrir et toutes les étapes du mouvement de la petite pierre qui roule sous votre pied dans la rue, chaque événement, important ou petit est contenu dans ce livre.

Les croyants ont la foi au destin et ils savent que Dieu détermine ce destin de la meilleure manière pour eux. C'est pourquoi, ils placent leur confiance en Dieu à chaque moment de leur vie. Ils se rendent compte que Dieu crée tous les événements conformément à un but divin et il y a du bien dans tout ce qu'Il crée. Par exemple, une maladie mortelle dont ils sont atteints, un ennemi dur et impitoyable auquel ils sont confrontés, des accusations fausses dont ils sont victimes alors qu'ils sont innocents ou des événements les plus terrifiants que l'on puisse imaginer n'ébranlent pas la foi des croyants pas plus qu'ils ne provoquent de crainte dans leur cœur. Ils font bon accueil à ce que Dieu a créé pour eux. Les croyants prennent grand plaisir à affronter des situations qui terrifieraient ou désespéreraient un incroyant, car ils savent que même le scénario le plus redoutable a été précédemment projeté par Dieu pour les éprouver. Ceux qui se montrent fermes et qui font confiance en Dieu et à Son destin, obtiendront l'amour et l'agrément de Dieu et gagneront le paradis pour l'éternité. Par conséquent, les croyants jouissent du confort et de la joie de placer leur confiance en leur Seigneur pendant toute leur vie. C'est une bénédiction et un secret que Dieu révèle aux croyants. Dieu énonce dans le Coran qu'Il "aime en vérité, ceux qui Lui font confiance" (Sourate Al 'Imran - 3, verset 159).

Le messager de Dieu, que la paix soit sur lui, a également précisé:

Un serviteur de Dieu ne peut avoir la vraie foi à moins qu'il ne croie au Qadar (décret) avec ses bons et mauvais côtés et sache qu'il ne peut rien empêcher de tout ce qui lui arrive (en bien ou en mal) et qu'il ne peut rattraper aucune chose qui lui échappe de lui (qu'elle soit bonne ou mauvaise).4

Un autre aspect mentionné dans le Coran concerne la confiance en Dieu est le fait de "prendre des précautions". Le Coran nous informe de nombreuses précautions que les croyants prennent dans diverses situations. Dans beaucoup d'autres versets, Dieu indique également que ces mesures qui sont acceptées par Dieu comme un acte d'adoration ne peuvent pas changer le destin. Le Prophète Jacob, que la paix soit sur lui, a prévenu ses fils pour qu'ils prennent des précautions en entrant dans la ville mais par la suite il leur a rappelé de faire confiance en Dieu:

Et il dit: "Ô mes fils, n'entrez pas par une seule porte, mais entrez par portes séparées. Je ne peux cependant vous être d'aucune utilité contre les desseins d'Allah. La décision n'appartient qu'à Allah: en Lui je place ma confiance. Et que ceux qui placent leur confiance la placent en Lui." (Sourate Youssouf - 12, verset 67)

Comme les propos du Prophète Jacob l'indiquent, les croyants prennent certainement des précautions, mais ils savent qu'ils ne peuvent pas changer le destin que Dieu leur a assigné. Par exemple, une personne doit conduire conformément aux règles de la circulation et ne pas conduire négligemment. C'est une précaution importante et une forme de culte pratiquée dans son propre intérêt et pour celui des autres. Cependant, si Dieu veut que cette personne meure dans un accident de voiture, aucune mesure ne peut être prise pour empêcher sa mort. Parfois le fait de prendre des précautions ou d'agir peut faire croire à une personne d'avoir échappé à la mort. On peut également prendre une décision cruciale, qui change le cours entier d'une vie, comme on peut récupérer d'une très grave maladie en montrant de la force et de l'endurance. Cependant, tout cela se produit parce que Dieu le décrète ainsi. Certaines personnes interprètent cette sorte d'événements comme s'ils "surmontaient ou changeaient le destin". Mais, personne, même celles qui apparaissent les plus fortes et les plus résolues dans le monde, ne peuvent changer ce que Dieu a décrété. Aucun homme n'a une telle puissance. Au contraire, chaque être est faible en face de la décision. Le fait que certains ne l'admettent pas ne change rien à la vérité. En réalité, le fait de nier le destin est également décrété. Pour cette raison, ceux qui échappent à la mort ou à une maladie, ou ceux dont le cours de la vie change complètement, vivent ces événements parce qu'ils ont été décrétés. Dieu nous l'explique ainsi dans le Coran:

Nul malheur n'atteint la terre ni vos personnes, qui ne soit enregistré dans un Livre avant que Nous ne l'ayons créé; et cela est certes facile à Allah, afin que vous ne vous tourmentiez pas au sujet de ce qui vous a échappé, ni n'exultiez pour ce qu'Il vous a donné. Et Allah n'aime point tout présomptueux plein de gloriole. (Sourate El Hadid - 57, versets 22-23)

Comme précisé dans ce verset, tout événement est prédéterminé et enregistré dans un livre connu de Dieu. Par conséquent, Dieu ordonne à l'homme de ne pas s'affliger au sujet de ce qui lui échappe. Par exemple, une personne qui perd toute sa fortune lors d'un incendie ou lors d'une transaction commerciale subit cette perte parce qu'elle a ainsi été décrétée. Il n'est possible ni d'empêcher, ni d'éviter ces événements. Ainsi, il serait insignifiant de se tourmenter pour une telle perte. Dieu met Ses serviteurs à l'épreuve par de nombreux événements qui ont été décrétés pour eux. Ceux qui mettent leur confiance en Dieu quand ils se trouvent face à de tels incidents obtiennent Sa satisfaction et Son amour. Ceux qui n'ont pas foi en Dieu, par ailleurs, ne sauront jamais échapper aux ennuis, aux malheurs et aux inquiétudes dans ce monde toute leur vie durant, et seront punis éternellement dans l'au-delà. Il est évident que placer sa confiance en Dieu est un bien et un confort dans cette vie et dans l'autre. En révélant ces secrets aux croyants, Dieu les soulage et leur facilite les épreuves sur terre.

Il ya du bien enchaque événement

Il y a un autre secret qui permet aux croyants de placer fermement leur confiance en Dieu. Dieu déclare que même les événements qui semblent défavorables ont beaucoup de bien en eux:

… il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien. (Sourate Ennissa - 4, verset 19)

… il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose alors qu'elle vous est un bien. Et il se peut que vous aimiez une chose alors qu'elle vous est mauvaise. C'est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas. (Sourate El Baqara - 2, verset 216)

Conscients de ce secret, les croyants recherchent le bien et la sagesse dans chaque événement. Aucun des incidents, des difficultés ou des troubles apparemment défavorables ne les tourmentent ou les bouleversent. Ils conservent leur sérénité dans chaque situation, qu'elle soit importante ou insignifiante. Un musulman sincère voit même de la sagesse et un plan divin dans la perte de tous les biens qu'il a acquis par de grands efforts. Il exprime sa gratitude à Dieu de lui avoir épargné la vie. Il croit fermement que Dieu l'a empêché de commettre un mauvais acte ou de trop s'attacher aux biens de ce monde. Il Le remercie donc sincèrement parce qu'aucune perte dans ce monde n'égalera celle que l'on éprouvera dans l'au-delà, et qui signifie une punition éternelle et intolérable. Ceux qui pensent souvent à l'au-delà considèrent chaque événement comme un bien et une beauté conduisant à l'au-delà. Ceux qui passent par de rudes épreuves reconnaîtront leurs faiblesses auprès de Dieu et admettront combien ils ont besoin de Lui. Ils se tourneront vers Dieu avec plus d'humilité par des prières et ce souvenir les rapprochera davantage de Lui. C'est sûrement un énorme bénéfice pour la vie dans l'au-delà. En outre, ceux qui placent leur confiance en Dieu et qui font preuve de fermeté, obtiendront l'agrément de Dieu et seront récompensés par un bonheur éternel.

L'homme doit rechercher la sagesse et la beauté non seulement dans les épreuves difficiles, mais également dans la routine du quotidien. Ainsi, un repas soigneusement préparé qui brûle peut pousser à prendre de nombreuses précautions qui, par la volonté de Dieu, empêcheraient un accident plus grave à l'avenir. Un jeune peut échouer à un examen important auquel il avait attaché tous ses espoirs pour son avenir. Cependant, Il y a également du bien dans son échec; il devrait penser que Dieu peut avoir voulu lui éviter certaines circonstances ou personnes défavorables et se sentir donc heureux du résultat. D'un autre côté, sachant que Dieu a mis en chaque événement beaucoup d'autres bénédictions manifestes ou cachées, les croyants constatent la beauté de la pleine soumission aux conseils de Dieu.

Une personne peut ne pas voir le bien et le but divin derrière chaque incident. Pourtant elle devrait savoir qu'il y a certainement un bien dans tous les événements. Elle prie pour que Dieu lui montre la sagesse et le but divin cachés derrière tout ce qui se produit.

Ceux qui se rendent compte du fait que tout a un but dans la création de Dieu n'utilisent jamais des expressions telles "je souhaite ne pas avoir fait ceci..." ou "je souhaite ne pas avoir dit cela". Les erreurs, les défauts ou les événements apparemment malheureux contiennent essentiellement des bénédictions et ils constituent les épreuves du destin. Dieu donne des leçons et des rappels importants à l'homme dans le cadre du destin qu'Il crée pour chaque personne. Pour ceux qui savent analyser les évènements avec profondeur, il n'y a ni erreur ni opposition en eux, mais des leçons, des avertissements et du bien de la part de leur Seigneur. Par exemple, un musulman dont le magasin brûle lors d'un incendie réfléchira à ce sujet et deviendra beaucoup plus sincère et plus véridique dans sa foi, en considérant cet accident comme un avertissement divin à son attachement aux biens de ce monde.

Par conséquent, tout ce que l'on rencontre dans cette vie aura une fin. Une personne qui se rappelle la plus rude épreuve dans sa vie remarquera qu'elle n'est plus qu'un vague souvenir dans son esprit. Les gens se rappellent les scènes d'un film de la même façon. Le jour viendra où l'expérience la plus douloureuse deviendra seulement un souvenir dans la mémoire, tout comme l'image de la scène d'un film. Seuls l'attitude que la personne affiche dans les moments difficiles et l'agrément de Dieu comptent. L'homme ne rendra pas des comptes pour les épreuves mais pour son attitude, ses pensées et sa sincérité lors de ces épreuves. Par conséquent, faire un effort pour voir le bien et le but divin que Dieu crée dans les situations auxquelles l'on fait face ainsi qu'avoir une attitude positive, c'est cela qui apportera le bonheur aux croyants dans ce monde et dans l'au-delà. Aucune douleur, aucune crainte n'atteignent les croyants qui se rendent compte de ce secret. De la même façon, aucune personne ou aucun événement ne peuvent leur causer de la crainte, du mal ou de la détresse dans ce monde et dans l'au-delà. Dieu révèle ce secret dans le Coran dans le verset suivant:

Nous dîmes: "Descendez d'ici, vous tous! Toutes les fois que Je vous enverrai un guide, ceux qui [le] suivront n'auront rien à craindre et ne seront point affligés." (Sourate El Baqara - 2, verset 38)

En vérité, les bien-aimés d'Allah seront à l'abri de toute crainte, et ils ne seront point affligés, ceux qui croient et qui craignent [Allah]. Il y a pour eux une bonne annonce dans la vie d'ici-bas tout comme dans la vie ultime. - Il n'y aura pas de changement aux paroles d'Allah -. Voilà l'énorme succès! (Sourate Younous - 10, versets 62-64)

 
Les cinq piliers de l'Islam

Les cinq piliers de l'Islam nous ont été transmis par Dieu au travers de son prophète Mouhammad Paix et Salut soient sur lui, comme le rapporte Ibn 'Uma (extrait du Sahih Al-Bukhari -Volume 1, Livre 2, Numéro 7-) :

Le prophète de Dieu a dit : "L'Islam est basé sur ces cinq principes :

  • De témoigner que nul autre que Dieu ne peut être adoré et que Mouhammad est le prophète de Dieu,
  • D'effectuer le prière obligatoire (consciencieusement et parfaitement),
  • De jeûner pendant le mois de Ramadan,
  • De payer la Zakatt obligatoire (aumône),
  • D'effectuer le Hajj (Pèlerinage à la Mècque)."

De cette parole prophétique, nous savons donc quels sont les cinq piliers de l'Islam. Voiçi quelques détails et des liens avec davantage d'explications.

  1. La profession de foi
    La profession de foi (chahada) désigne la déclaration en arabe " 'Ach-hadou 'al-la 'ilaha 'illallah, wa 'ach-hadou 'anna Mouhammadar-Raçouloullah". Il faut donc témoigner "qu'il n'y a d'autre dieu que Dieu et que Mouhammad est le Messager de Dieu".

  2. La prière
    Tous les musulmans doivent accomplir les 5 prières obligatoires de la journée. Elles permettent de se ressourcer, de louer Dieu, en récitant des sourates du Coran, effectuant des invocations... Parmi les conditions de validité, il y a le respect des horaires , l'orientation du corps vers la Kaaba (Qibla).

  3. La Zakât
    En arabe, ce terme signifie accroissement et, par extension, purification de la richesse. Tout musulman qui en a les moyens doit donner une partie de ses biens aux pauvres de la communauté. Cette institution a pour but de purifier l'âme du croyant de l'avarice, l'avidité, la convoitise et de cultiver en elle l'esprit de partage et de sacrifice.

  4. Le jeûne
    Pendant un mois lunaire, de l'aube au coucher du soleil, le Musulman doit s'abstenir de manger et de boire. À chaque instant pendant le jeûne, il réprime ses passions et ses désirs. C'est un moyen pour le musulman de se purifier et de gagner le pardon de Dieu. Ce jeûne a lieu tous les ans pendant le neuvième mois de l'année lunaire.

  5. Le Pèlerinage à la Mecque
    Chaque Musulman doit effectuer le Pèlerinage à la ville sainte de La Mecque une fois dans sa vie, si cela est économiquement et physiquement possible. Il est composé de rituels. Des millions de croyants, chaque année, viennent de tous les horizons sociaux, géographiques et culturels s'y retrouver pour y célébrer leur adoration de Dieu.


Versets extraits du coran à méditer


Voici quelques versets extraits du Coran à méditer.

Sourate 2, Verset 164
"Certes dans la création des cieux et de la terre, dans l'alternance de la nuit et du jour, dans le navire qui vogue en mer chargé de choses profitables aux gens dans l'eau que Dieu fait descendre du ciel, par laquelle Il rend la vie à la terre une fois morte et répend des bêtes de toute espèce, dans la variation de vents et dans les nuages soumis entre le ciel et la terre, en tout cela il y a des signes, pour un peuple qui raisonne."
 
Sourate 2, Verset 177
"La piété ne consiste point en ce que vous tourniez vos visages vers le Levant ou le Couchant. Vertueux sont ceux qui croient en Dieu et au jour dernier, aux Anges, au Livre et aux prophètes, qui donnent pour l'amour de Dieu des secours à leurs proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux voyageurs indigents et à ceux qui demandent l'aide, et pour délier les jougs, qui observent la prière, qui font l'aumône. Et ceux qui remplissent les engagements qu'ils contractent, se montrent patients dans l'adversité, dans les temps durs et dans les temps de violences. Ceux-là sont justes et craignent le Seigneur."
 
Sourate 2, Verset 255
Ayyat al-koursi
"Dieu! Point de divinité à part Lui, Le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même "Al-Qayyoûm". Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. À Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut. Son trône "Koursi", déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand."
 
Sourate 13, Verset 26
"Dieu étend largement Ses dons ou (les) restreint à qui Il veut. Ils se réjouissent de la vie sur terre, mais la vie d'ici-bas ne paraîtra que comme une jouissance éphémère en comparaison de l'au-delà."
 
Sourate 20, Verset 131
"Et ne tends point les yeux vers ce dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains groupes d'entre eux, comme décor de la vie présente, afin de les éprouver par cela. Ce que Dieu fournit (au Paradis) est meilleur et plus durable."
 
Sourate 24, Verset 30
"Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C'est plus pur pour eux. Dieu est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu'ils font."
 
Sourate 24, Verset 35
"Dieu est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un (récipient de) cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat; son combustible vient d'un arbre béni: un olivier ni oriental ni occidental dont l'huile semble éclairer sans même que le feu la touche. Lumière sur lumière. Dieu guide vers Sa lumière qui Il veut. Dieu propose aux hommes des paraboles et Dieu est Omniscient."
 
   

quelques preuves que l'Islam est une religion véridique

Dieu a envoyé Son dernier prophète (Mohammed ) avec plusieurs miracles et signes prouvant qu'il est un véritable prophète envoyé par Dieu.  De la même façon, Dieu a fortifié Sa dernière révélation, le Coran, avec de nombreux miracles qui prouvent que ce Coran est la parole de Dieu, révélée par Lui, et qu'il n'a pas été rédigé par des hommes.  Dans ce chapitre, nous examinerons ces preuves.

(1) Les miracles scientifiques
du Coran

Le Coran est la parole de Dieu, qu'Il a révélée à Son prophète Mohammed par l'intermédiaire de l'ange Gabriel.  Il a été Le Saint Coranmémorisé par Mohammed , qui l'a ensuite dicté à ses compagnons.  Ces derniers l'ont à leur tour mémorisé, mis par écrit et révisé en compagnie du prophète Mohammed .  De plus, une fois par année, le prophète Mohammed révisait tout le Coran avec l'ange Gabriel; la dernière année de sa vie, il l'a révisé deux fois.  Depuis le moment où le Coran a été révélé jusqu'à nos jours, il y a toujours eu un très grand nombre de musulmans l'ayant mémorisé en entier, lettre par lettre.  Certains d'entre eux ont même réussi à mémoriser tout le Coran avant l'âge de dix ans.  Pas une seule lettre du Coran n'a été modifiée à travers les siècles.

Le Coran, qui a été révélé il y a plus de quatorze siècles, fait mention de faits qui n'ont été que récemment découverts ou prouvés par les scientifiques.  Cela démontre, sans l'ombre d'un doute, que le Coran est la parole de Dieu, révélée par Lui au prophète Mohammed , et qu'il n'a pas été écrit par Mohammed , ni par aucun autre être humain. Cela prouv



19/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres