MAROC VOYAGES TOURISME

Bab AGHMAT (Bab GHEMAT)

Bab AGHMAT (Bab GHEMAT)

BAB AGHMAT-BAB GHEMAT

Attestée sous les almoravides dès 1147, cette porte doit son nom à l’ancienne capitale du Haouz avant la fondation de Marrakech.
Il semble qu’elle ait porté un autre nom : « Bàb Yintàn ». E.Lévi Provençal suivant l’auteur de la Sà-àdat suppose que Bàb Yintàn, correspond à Bàb Aylàn à cause de la similitude de la graphie des deux noms. Si on prenait en considération que Bàb Aghmàt fut appelée Bab-Alfath (porte de la victoire) sous l’Almohade Abù Dabbus, on comprenait mieux l’indécision des manuscrits des Hulal : « Yintàn » était un nom d’homme et de nombreux personnages l’ont porté sous les Almoravides. Etait-il celui du constructeur de cette porte ? D’après un maçon, les Yintawun auraient formé, à un certain moment de l’histoire, une agglomération ou une fraction de tribu de maçons dans le Sous.
C’est en 1147 que les Almohades pénétrèrent dans la ville ; d’après Ibn Al-Atir, les mercenaires chrétiens ouvrirent la porte d’Aghmat à Abdal-Mù min pour avoir la vie sauve. Le plan de cette porte parait trop compliqué pour l’époque Almoravide. Les matériaux employés sont surtout le béton de chaux et la brique.



07/10/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres