MAROC VOYAGES TOURISME

Abou el abbas assabti « Sidi Bel Abbas »

Abou el abbas assabti « Sidi Bel Abbas »

Abou el abbas assabti « Sidi Bel Abbas » : les tombeaux de Marrakech

Abou el Abbas Ahmed ben jaafar el khazraji, né à Sebta en 1145 (521 de l’hégire). Il vient à Marrakech à l’âge de 20 ans. Il s’installe sur la colline de Guéliz près d'une source d'eau proche d'une grotte. Il y vit pendant 40 ans, sans jamais pénétrer dans la ville. Yacoub El Mansour l’invite à résider à Marrakech, lui a donné une maison et une école dpour enseigner.
Disciple de Cadi Ayyad, il passe sa vie à soigner et défendre les faibles et les aveugles. Le Calife Abdelmoumen venu lui rendre visite l’entendra dire: « Tout ce que tu veux qu'on fasse pour toi, fais-le pour tes sujets ».
Sidi Bel Abbas meurt en 1205. Mais c’est en 1605 que le sultan saadien Abou Faris lui élève un mausolée, dans l’espoir de guérir son épilepsie. Depuis, il n’a cessé d’être l’objet d’attentions de tous les souverains, jusqu’au roi Hassan II qui a fait rénover le sanctuaire en 1998. Sidi Bel Abbas se lia d'une grande amitié avec Averroès. Il est enterré au cimetière de Sidi Marouk, près de Bab Taghzout. Sa Zaouïa fait partie du pèlerinage des Regraga, institué par Moulay Ismaïl.
Ce Saint des Saints est le plus invoqué dans les actes essentiels de la vie. Les marchands de beignets lui dédient le premier fruit de leur travail, Al Abbassia, les paysans, leur première gerbe de blé. Son évocation précède le rituel de la halqa. Il est évoqué par tous les conteurs de la place Jemaâ el Fna : « Au nom du saint patron de Marrakech….etc.».



07/10/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres